Bandai Namco aurait été victime d'une attaque

Mise en ligne le Wednesday 13 July 2022 à 16:19 Par Denily
Facebook

L'éditeur d'Elden Ring, Bandai Namco, aurait été victime d'une attaque par ransomware.

Bandai Namco, éditeur de Dark Soul, Elden Ring, et Little Nightmares, a décrété avoir été la cible d'une attaque par ransomware.

Le piratage a été annoncé par un traqueur de logiciels malveillants, appelé vx-underground. Il a repéré une revendication de ransomware ALPHV, aussi connu sous le nom de BlackCat.

Un message du groupe dit qu'il va "bientôt" publier les données obtenues sur les serveurs de Bandai Namco (merci Kotaku).

On n'en sait pour l'instant pas plus sur les données que ransomware a pu obtenir. De plus, Bandai Namco n'a pas encore reconnu le piratage.

Il y a bien sûr des craintes sur le fait que les données récupérées pourraient révéler des informations privées à propos des employés de l'entreprise. Ça pourrait également être le cas pour des informations concernant les utilisateurs.

Il est cependant plus probable que l'entreprise soit menacée par une fuite préjudiciable de documents internes. Il pourrait y avoir des accords confidentiels avec des développeurs, des communications d'employés, ou encore le code source de jeux vidéo.

Les attaques précédentes avaient déjà visé Capcom, EA, et CD Projekt Red. La première compagnie avait fait l'objet d'une fuite préjudiciable, révélant son programme de produits pour les années à venir.

À la suite de son propre piratage, le code source, les ressources et les vidéos de CD Projekt Red montrant des versions en cours de développement de CyberPunk 2077 ont également été divulgués en ligne.

Enfin, l'année dernière, des hackers ayant volé le code source de FIFA 21 et du moteur de jeu Frostbite ont tenté de vendre les données en ligne.

Nous donnerons plus d'informations en ce qui concerne Bandai Namco quand nous en saurons davantage.

Traduction - EuroGamer

Actualités actualites