G Fuel, la boisson énergétique eSport au plomb, classée cancérogène

G Fuel, la boisson énergétique eSport au plomb, classée cancérogène
3.8 (75%) 4 votes

Quand il s’agit de faire du profit sur le dos des consommateurs, les entreprises ne se gênent pas, et n’hésite pas bien souvent, à utiliser des composants interdits afin de soit diminuer leurs coûts de production, soit améliorer à moindre frais le gout de leur produit. Seulement voilà, il y a mauvais composants et très mauvais composants. G Fuel, la boisson énergisante de Gamma Labs contient un de ces mauvais composants, estimé cancérogène au USA : le plomb.

G Fuel, la boisson énergétique eSport au plomb, classée cancérogène

En quoi le plomb est-il mauvais pour la santé ?

Parmi les grands méchants on retrouve le Plomb. Classifié aux USA comme Cancérogène, le Plomb entre dans la catégorie A3, c’est à dire qu’il est considéré cancérogène chez l’animal avec confirmation, mais n’a pas encore été observé chez l’homme. En gros, les américains savent que c’est dangereux, n’ont pas encore pu établir le lien entre le Plomb et divers Cancer, mais estiment que si ce lien existe chez l’animal, l’homme ne devrait pas être épargné non plus. Du côté de la France, le plomb est dans le groupe 2B, ce qui signifie que nous on estime qu’il est cancérogène, et des liens entre exposition prolongées au plomb et Cancer ont été observés. 

G Fuel, la boisson énergétique eSport au plomb, classée cancérogène

Bref, le plomb n’est pas notre ami. Dans le cas qui nous concerne, on parle plutôt de divers symptômes très désagréables qui peuvent vous expédier à l’hôpital selon votre âge. Et c’est là que le scandale prend forme en réalité, car si le plomb avait été précisé et détaillé sur l’emballage il n’y aurait pas eu de soucis, mais ce qui dérange maintenant c’est la non indication de certaines substances présentes dans ces boissons G Fuel, le plomb en faisant partie.

Pourtant, Gamma Labs avait eu du temps pour se mettre en conformité. En effet, déjà épinglé pour avoir manqué de précisions sur son étiquetage, l’entreprise avait obtenu 60 jours de délai pour se mettre ne conformité. Aujourd’hui ce n’est toujours pas fait, aussi ceci se réglera-t-il devant la justice.

G Fuel : Official Energy Drink of eSport

Mais pour bien comprendre les raisons qui font que cette affaire ressort, il faut se tourner vers la façon dont ces boissons sont distribuées aux joueurs et ce qu’ils en font. G Fuel est présente lors de nombreuses compétitions eSport et les joueurs sont friands de ce genre de boissons énergisantes.

G Fuel, la boisson énergétique eSport au plomb, classée cancérogène

Avec l’essor de l’eSport, les joueurs sont désormais perçus comme de vrais athlètes et bénéficient donc d’une aura conséquente. Les marques se jettent donc naturellement sur ces nouveaux héros des temps modernes pour vendre leurs produits. G Fuel est donc offert aux joueurs lors des compétitions ou des salons, et ces derniers les distribuent en cadeau, bien souvent à de jeunes enfants ou adolescents.

Ceci pourrait également vous intéresser…

Or à cet âge, le tube digestif est une véritable éponge et sans le savoir, les joueurs leur administrent des doses de plomb qui étaient loin d’être adaptées et même autorisées, car G Fuel dépasse largement le maximum autorisé aux USA. Le procès en cours contre Gamma Labs et son produit G Fuel semble toutefois porter ses fruits puisque les joueurs commencent a délaisser la boisson énergisante estimant à leur tour qu’elle créée plus de dégâts qu’elle n’aide, la notion de plaisir disparaissant complètement lorsque le danger est estimé valable.

Source – CCHSTCBS Boston

Ecrire un Commentaire