Gaming et high tech : le très haut débit a le vent en poupe en France selon l’ARCEP

Mise en ligne le vendredi 15 avril 2022 à 15:00 Par Sansa
Facebook

Le rapport annuel de l’ARCEP dévoilé cette semaine fait état d’un réseau internet d’excellente qualité pour une grande partie des Français. Les internautes sont de plus en plus nombreux à abandonner leurs abonnements ADSL ou VDSL pour passer à des offres en fibre optique. Du côté de la téléphonie mobile, la 5G continue sa montée en puissance avec un déploiement lent mais décidé : les français n’ont jamais eu d’aussi bons débits internet, à domicile comme sur mobile !

Thumbnail Gaming et high tech : le très haut débit a le vent en poupe en France selon l’ARCEP

Fibre optique et 5G : nouvelles technologies pour une nouvelle vie

L’évolution vers le monde de demain semble déjà amorcée. On peut le distinguer nettement en s’intéressant aux habitudes des Français. Le quotidien se voit petit à petit chamboulé et de nouvelles façons de vivre émergent : la télévision et la radio sont de moins en moins consultées là où les plateformes de streaming gagnent chaque année davantage d’utilisateurs.

Ces nouvelles pratiques appellent à une consommation et un moyen d’accéder à l’information totalement différents. Face à une société reposant de plus en plus sur les réseaux internet (les télévisions et les enceintes connectées, la possibilité de payer en magasin avec son smartphone ou la démocratisation des appareils intelligents) la course au meilleur débit est de mise.

Le rapport annuel de l’autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), publié le 7 avril 2022, fait état de ces changements dans les habitudes des français. Les réseaux internet se modernisent et les abonnements changent : les anciennes pratiques et les technologies dépassées sont gentiment poussées vers la sortie. Orange annonçait d’ailleurs en mars la fin prochaine de son réseau cuivre, prévue pour 2030 en France, là où les réseaux mobiles 2G et 3G sont également appelés à disparaître prochainement.

Avec 14,5 millions d’utilisateurs, la fibre optique devient le réseau internet majoritaire en France

C’est tout d’abord les chiffres de la fibre optique et des abonnements ADSL et VDSL qui attirent l'œil. Dans son rapport annuel, l’Arcep relève près de 14,5 millions d’offres internet fibre actives sur le territoire français au quatrième trimestre 2021. Une augmentation de plus de 4 millions d’abonnés par rapport aux chiffres relevés en 2020 qui prouve que les abonnements fibre optique ont le vent en poupe. Cette technologie minoritaire autrefois et alors réservée aux habitants des grandes villes pèse maintenant lourd dans la balance.

Avec ce gain d’usagers, les abonnements fibre optique deviennent même pour la toute première fois majoritaires sur le territoire français. En effet, les chiffres du réseau cuivre xDSL (comprenant les abonnements ADSL, VDSL ou encore SDSL) se placent à  14,4 millions d’abonnés pour 2021.

Si l’écart n’est pas très grand, il faut tout de même noter que le réseau cuivre accuse une réduction de plus de 3 millions de clients sur l’année 2021. Une lente perte de vitesse au profit de la fibre optique qui risque de se poursuivre dans les années à venir, la fin des premiers abonnements ADSL étant prévue pour 2023.

La démocratisation grandissante des nouvelles technologies

Cette tendance s’explique avant tout par la démocratisation du réseau fibre optique en France. Avec le temps, la fibre optique couvre un territoire plus large et devient plus accessible. Le gouvernement prévoit même un plan de relance qui assure une couverture fibre optique à 100% d’ici à 2025, ancrant la fibre optique comme réseau d’avenir.

La réduction du prix des abonnements fibre optique entre également en ligne de compte. Si les offres fibre optique représentaient un luxe il y a quelques années, elles sont maintenant proposées à moins de 20€ chez de nombreux fournisseurs d’accès internet. Une réduction de prix qui rend les abonnements internet plus accessibles et permet aux Français de profiter de débits internet élevés à moindre coût. Une véritable aubaine pour les joueurs en ligne, sur PC comme consoles, qui peuvent maintenant bénéficier de connexions bien plus rapides pour des parties plus fluides.

Enfin, la même évolution s’observe du côté de la téléphonie mobile. Le réseau 5G poursuit son déploiement sur le territoire Français, doublant ses utilisateurs pour le dernier trimestre de 2021 pour monter à 3 millions de forfaits mobiles actifs. Ici encore, la démocratisation de la 5G est responsable de cette évolution. Les terminaux compatibles avec la 5G sont de plus en plus accessibles, cette technologie touchant maintenant les modèles de milieu de gamme. Le prix des forfaits mobiles 5G est également revu à la baisse : il est aujourd’hui possible de saisir des offres mobiles 5G à moins de 20€ là où les premiers forfaits compatibles 5G atteignaient près de 50€ au début de leur commercialisation. Néanmoins, la 5G ne profite pas du même succès que la fibre optique. Si les abonnements fibre optique sont devenus majoritaires en 2021, les forfaits 5G restent très minoritaires sur le territoire français parmi les quelque 80,4 millions de cartes SIM en activité.

Gagnez vos jeux gratuitement en profitant du concours organisé par notre partenaire Instant-Gaming. Choisissez parmi les jeux-vidéo de votre choix, des cartes prépayées (PS+ ; PSN ; Xbox Live ; Switch ; Crédits FIFA...), des DLC ou encore des V-Bucks. Le concours est GRATUIT !

Participer au concours Instant gaming
Facebook