Jeux à la demande : pourquoi le cloud gaming va dépasser ses limites ?

Jeux à la demande : pourquoi le cloud gaming va dépasser ses limites ?
4 (80%) 1 vote[s]

Le cloud gaming (jeux à la demande en français) est dans tous les esprits au premier trimestre 2019. Cette nouvelle manière de jouer, qui permettra de streamer les capacités techniques d’un ordinateur, pourrait bien venir révolutionner les jeux vidéo. On fait le point sur les derniers développements et les projets à surveiller en 2019.

Des limitations dépassées en 2019

Depuis leur arrivée il y a quelques années, les jeux à la demande étaient freinés par des contraintes de taille, notamment la compression vidéo, nécessaire pour streamer un jeu en haute définition. Mais aussi en raison de l’énorme quantité de bande passante nécessaire, ainsi qu’un certain lag qui n’était pas pour plaire à la majorité des gamers…

Pourtant, ces limitations semblent être sur le point d’être reléguées au passé. Les plus grands noms de la tech ont décidé de mener la danse, et les jeux à la demande devraient refaçonner l’industrie de manière durable. Grâce à ces nouvelles technologies, jouer à des jeux AAA sur Mac, depuis votre navigateur ou depuis n’importe quel écran de votre maison deviendra bientôt possible. Une évolution qui pourrait bien revoir complètement notre manière d’aborder le jeu.

Chez Google, Microsoft et Apple, des projets prometteurs

En 2019, les GAFAM se lancent dans le cloud gaming. En particulier Google, qui a récemment fait des bonds de géant. Pendant trois mois, l’entreprise californienne a proposé de tester le jeu Assassin’s Creed Odyssey… directement sur navigateur. Le projet, appelé Project Stream, a achevé ses tests en début d’année sur une note positive. La plupart des joueurs suffisamment chanceux pour participer ont reporté un jeu fluide, magnifique visuellement, en bref un succès pour ce premier essai. Du côté d’Apple, très peu d’informations sont connues pour l’instant, mais on sait qu’un service de cloud gaming basé sur iOS et l’AppStore devrait sortir bientôt.

Si Google se lance dans une nouveauté, Microsoft n’est jamais bien loin… L’entreprise a annoncé en octobre 2018 le lancement prochain de sa plateforme xCloud. Le but ? « Pouvoir jouer aux jeux que vous voulez, avec les gens que vous voulez, quand vous voulez, où que vous soyez, et sur tout appareil de votre choix. » L’ouverture partielle au public est prévue en 2019. Le tout est basé bien sûr sur les jeux Xbox, avec des réseaux construits sur mesure pour distribuer toute la puissance nécessaire. Quand on connaît le poids de l’infrastructure de Microsoft, cela laisse songeur…

Jeux à la demande : pourquoi le cloud gaming va dépasser ses limites en 2019

L’immense catalogue Xbox pourrait devenir en partie accessible sur le cloud. Source : Pixabay

Les lignes bougent aussi en France

Côté cloud gaming, impossible de ne pas mentionner le très français Shadow, qui compte venir concurrencer les GAFAM sur leur propre terrain. L’entreprise propose le premier PC disponible entièrement dans le cloud. Après quelques soucis d’ordre technique et les premiers retours des utilisateurs, l’ordinateur en ligne de Shadow semble très prometteur. Mieux encore, il pourrait fonctionner… avec une simple connexion ADSL. C’est ce créneau qui pourrait le faire se démarquer des géants de la tech, dont les besoins sont bien plus gourmands.

Si le cloud gaming a été longtemps freiné par ses limitations techniques, il semble donc qu’il soit en train de les dépasser en 2019. Avec à la clé des options de gaming qui s’adaptent à tous les budgets, et qui ne nécessitent pas l’utilisation de machines coûteuses. Et si la démocratisation du jeu vidéo passait aussi par cela, les jeux à la demande ?

Ecrire un Commentaire