Les jeux de Niantic ne sont plus disponibles en Russie

Mise en ligne le Monday 14 March 2022 à 11:17 Par Pure Game Media
Facebook

En début de semaine, plusieurs entreprises de jeux vidéo, dont Nintendo, Sony et Activision Blizzard ont annoncées arrêter leurs ventes en Russie. Maintenant, NianticLabs a clarifié sa position contre la Russie. 

Dans le contexte de la guerre russo-ukrainienne, plusieurs entreprises ont cessé leurs activités en Russie et au Belarus. La dernière société de jeux vidéo à prendre position contre la Russie est Niantic. Le créateur de Pokemon Go a annoncé que ses jeux ne seraient pas disponibles au téléchargement en Russie et au Belarus. Plus tôt cette semaine, Electronic Arts et CD Projekt Red ont également annoncé une position similaire sur la situation actuelle. Lisez la suite pour en savoir plus. 

 Dans un récent tweet, Niantic a clarifié sa position sur le scénario de guerre Russie-Ukraine. Le géant du jeu vidéo a déclaré qu'il se tenait "aux côtés de la communauté mondiale dans l'espoir d'une paix et d'une résolution rapide de la violence et de la souffrance en Ukraine" et de poursuivre par "Les jeux de Niantic ne sont plus disponibles au téléchargement en Russie et en Biélorussie, et le gameplay y sera également suspendu sous peu". Il convient de mentionner que Niantic n'est pas la première entreprise à prendre une telle mesure.  

En début de semaine, plusieurs sociétés de jeux vidéo, dont Nintendo, Sony, Activision Blizzard et Electronic Arts, ont annoncé qu'elles arrêtaient leurs ventes en Russie ou qu'elles retiraient les éléments russes (comme les équipes de titres tels que FIFA et NHL, et le skin de l'hélicoptère russe de Battlefield 2042). NianticLabs est le créateur de jeux populaires comme Pokemon Go et Pikmin Bloom. 

Actualités actualites