Nintendo - Les avocats de Nintendo attaquent un youtubeur de musique

Mise en ligne le Friday 17 June 2022 à 15:03 Par Owald
Facebook

Nintendo a de nouveau sévi contre un Youtubeur qui a téléchargé des reprises de musique de Metroid Prime sur sa chaîne. 

Le créateur de contenu SynaMax a révélé que neuf de ses vidéos ont dû être supprimé après que Nintendo a fait valoir son droit.

"Le 31 mai, un avocat représentant Nintendo m'a appelé et m'a demandé de retirer neuf vidéos de la chaîne" a déclaré le youtubeur dans sa nouvelle vidéo. "Je suis vraiment déçu que Nintendo me force à retirer ces vidéos parce qu'ils veulent des licences obligatoires."

Le youtubeur a ajouté : "Je pense qu'il est important de souligner que cela ne s'applique qu'aux musiques protégées par Nintendo; mes vidéos de recherche sur la musique de Metroid Prime ainsi que les musiques faites dans le style de Kenji Yamamoto, toutes ces choses sont autorisées parce que ce ne sont pas des musiques de Nintendo protégées par le droit d'auteur. Cependant un cover récréatif, un cover en général ou toute sorte de remix, ne peuvent être faits sans licences obligatoires."

SynaMax a révélé qu'il n'aurait aucun problème à ce que Nintendo émette une revendication de droits d'auteur sur les vidéos et prenne à son compte la monétisation plutôt que d'avoir les vidéos complètement retirées de sa chaîne.

"Ce qui se passe, c'est que les revenus publicitaires vont aux maisons de disque plutôt qu'à moi, ce qui est bien, parce qu'ils possèdent la musique, et je peux garder mon remix sur Youtube pour que tout le monde l'écoute" a-t-il expliqué.

"Je ne gagne pas un centime, mais ça me va parce qu'au moins tout le monde peut écouter mon remix."

SynaMax a ensuite continué en posant toutes les questions que beaucoup ont posées avant lui, et beaucoup vont probablement demander à l'avenir : "Pourquoi Nintendo ne peut-il pas continuer dans cette voie ? Pourquoi Nintendo ne peut pas faire ça comme tout le monde ? Pourquoi mes cover récréatifs doivent-ils être retirés alors que les chansons sur laquelle ils sont basés n'ont jamais eu de sortie officielle ?"

Actualités actualites