Ocs

House of The Dragon - Episode 3 - Review

Mise en ligne le mercredi 07 septembre 2022 à 09:44 Par Sansa
Facebook

House of the Dragon semble mettre en place quelque chose d'assez gros avec un épisode qui a ralenti les choses mais qui était quand même très bon.

Thumbnail House of The Dragon - Episode 3 - Review

Il est bien connu qu'à un moment donné de la série, il y aura un saut dans le temps plutôt extrême. De fait, l'histoire a fait un bond en avant de trois ans et ce saut dans le temps permet de découvrir deux choses.

La première est qu'il est très clair que le mariage entre le roi Viserys Targaryen et Alicent Hightower s'est très bien passé étant donné qu'il a maintenant le fils qu'il voulait depuis si longtemps et qu'il semble y avoir un autre bébinou dans le ventre d'Alicent. Le couple semble également s'aimer, ce qui continue d'être assez fortement décalé par rapport à la série qui l'a précédé (le couple Cerseï x Robert n'était pas franchement folichon). Alors que House of the Dragon traite toujours des mariages arrangés et que certains de ces couples sont pas forcément satisfaits de leurs unions, Viserys a manifestement pris soin de ses deux épouses et est attentionné et aimant, on est donc loin des mariages arrangés/ forcés de Game of Thrones dont certains ont été assez traumatisant tant pour les personnages que pour les acteurs qui les incarnaient (On garde en mémoire le mariage arrangé/ forcé de Sansa dans le Nord qui s'est soldé par un viol conjugal).

House of the Dragon

Viserys, pour la plupart, continue d'être le genre de roi que quiconque regarde la série HBO Max voudrait. Il ne semble pas particulièrement méchant et il semble vouloir le meilleur pour son royaume. Bien sûr, il est aussi toujours le roi et cela signifie qu'il a encore un peu d'ego, mais il ressemble moins à quelqu'un qui vous tuera simplement pour avoir prononcé le mauvais mot que ce à quoi les fans de GoT sont habitués. Mais comme tous les roi, Viserys succombe au stress lié à sa charge, et cet épisode introduit cela.

La série fait également un très bon travail en montrant qu'il est vraiment un père attentionné qui ne comprend pas très bien pourquoi sa fille adolescente semble si boudeuse et en colère tout le temps. Les interactions entre Considine et Milly Alcock sont assez différentes cette semaine et c'est certainement une bonne chose. D'une part, Alcock est enfin capable d'ajouter un peu de personnalité à son personnage. Depuis le début de la série, on s'est demandé si le personnage de Rhaenyra avait été écrit d'une manière qui la rendait sèche ou si Alcock avait juste du mal à donner vie au personnage. Cet épisode de House of the Dragon a montré que la jeune actrice en a sous le coude et qu'elle peut donner vie à son personnage de façon magistrale. Une belle promesse pour la suite !

Cet épisode de House of the Dragon profite également de tout ce qui l'a précédé en ce qui concerne Rhaenyra et Viserys. Les deux premiers épisodes de la série présentaient ce duo comme formant une paire à l'entente difficile voire délicate. Ils se parlaient comme deux personnes qui ne savent pas vraiment comment se comporter l'un envers l'autre. Il semble que les années aient permis au personnage d'Alcock de se sentir un peu plus à l'aise en causant à son père toutes sortes de soucis. Non pas qu'il n'en mérite pas une partie depuis qu'il a épousé sa meilleure amie (dont il semblait qu'elle voulait plus que de l'amitié) et qu'il a engendré son usurpateur.

En parlant d'usurpateurs, l'autre raison pour laquelle la série a apparemment voulu faire ce fameux saut dans le temps de trois ans est de montrer au public que Daemon Targaryen a mené une guerre d'usure contre le Crabfeeder et ses hommes. Bien sûr, cette intrigue particulière est la plus faible de toute la série, car il n'a jamais été vraiment précisé en quoi consiste exactement la guerre, à part qu'on aurait ici à faire à quelqu'un qui n'est pas particulièrement heureux d'être gouverné par les Targaryen. Il semble que la guerre ait été entièrement créée pour que la série ait un peu d'action, tandis que la majeure partie du reste de la série continue de s'attarder sur la politique de "qui finira par régner".

House of the Dragon

Bien que la guerre elle-même soit un point plutôt faible dans la série car elle n'est tout simplement pas assez étoffée, elle permet à Matt Smith de continuer à montrer la dualité de son personnage. Daemon est quelqu'un qui aime le sang et la mort, mais qui veut aussi être considéré comme un héros et une bonne personne. L'épisode 3 a également clairement indiqué que son désir d'être un héros ne se résume pas au fait qu'il veuille être aimé. Il semble y avoir un complot pour accompagner ce désir.

Il y a une autre raison pour laquelle les scènes de guerre de cet épisode particulier de House of the Dragon semblent plus qu'un peu artificielles et cela continue d'être la présence des dragons. Game of Thrones et maintenant sa préquelle ont le même problème à cet égard. Une fois que les dragons sont intégrés au mélange, pourquoi y a-t-il vraiment besoin d'une autre armée ? Pourquoi ne pas simplement jeter les lance-flammes volants dans la bataille, affaiblir l'ennemi au-delà de toute sorte de récupération, puis envoyer les troupes au sol.

Ce que cet épisode de House of the Dragon a fait de mieux, c'est de s'assurer que le public sache que quelque chose va se passer la semaine prochaine de manière considérable. Il semble bien qu'il y aura des affrontements assez importants. Affaire à suivre donc !

Source - Traduction : Gamerant