eSport : Les jeux vidéos en contradiction avec les valeurs Olympiques

eSport : Les jeux vidéos en contradiction avec les valeurs Olympiques
5 (100%) 2 votes

Si l’espoir semblait du côté des joueurs, avec la mise en place d’une commission, ou plutôt d’un groupe de liaison sur le sujet de l’eSport au sein du CIO, il se trouve que le Président du CIO en personne, Thomas Bach, répond à la question de l’intégration de l’eSport aux Jeux Olympique de manière assez ferme.

Nous ne pouvons pas avoir dans le programme olympique un jeu qui encourage la violence ou la discrimination […] des jeux dits « tueurs » sont, de notre point de vue, en contradiction avec les valeurs Olympiques et ne peuvent donc pas être acceptés. – Thomas Bach

Le couperet est tombé… si pour le moment la position n’a pas été officialisé autrement que par ces déclarations, il faut tout de même s’attendre à quelques barrières dressées à l’encontre de l’intégration de l’eSport aux JO. Et même si le Président Thomas Bach reconnait qu’il y a de la violence dans certains sports, qualifiant même cela « d’une forme d’ironie dans les JO », il estime également que ces sports là sont devenus « civilisés ». Toutefois, cela n’explue pas totalement les jeux vidéos des JO, seulement cela pose la question de la catégorie qui pourrait être acceptée. Exit donc les jeux de tirs, les jeux de simulation de guerre et tout ce qui peut laisser transparaître une forme de violence, de discrimination, ou tout autre sujet qui ne porte pas les valeurs Olympiques.

eSport : Les jeux vidéos en contradiction avec les valeurs Olympiques

Il nous reste quoi, de fait ? Hearthstone, Rocket League… Adieu les grands noms de la scène eSport, point de League of Legends, d’Overwatch ou de Dota 2… Et surement pas de Counter Strike, ou autre jeu de tir du même genre ! Que nenni !

On peut aisément comprendre qu’intégrer une disciple aussi jeune, tel que l’eSport, qui n’est pour le moment régie que par des règles édictées par ceux qui la font vivre, ne soit pas chose facile. Les valeurs des Jeux Olympiques ne doivent, en effet, pas être aliénée, ou prise en défaut, par ce nouveau modèle sportif en plein essor. Il faudra donc certainement attendre encore un peu que le monde soit prêt à accepter l’eSport et les jeux qui le compose, sans quoi, on pourrait vite se retrouver avec des équipes Olympiques d’Hearthstone, ou de Rocket League. Si c’était le cas on ne cracherai pas dessus, mais ca aura quand même moins de panache qu’un bon match d’Overwatch, soyons honnêtes !

Et vous alors, quels jeux, non violent, respectant les valeurs des Jeux Olympiques, verriez-vous pour représenter l’eSport comme nouvelle discipline ?

Source – Associated Press

Ecrire un Commentaire