Genital Jousting : découvrez un jeu où vous incarnez un pénis

Genital Jousting : découvrez un jeu où vous incarnez un pénis
3 (60%) 1 vote

Vous avez le droit de vous arrêter de lire à n’importe quel moment, sachez-le. Avant d’écrire ce papier sur Genital Jousting il aura fallut de longues heures de remise en question sur ma conception du jeu vidéo, son intérêt dans ma vie, la place qu’il occupait et jusqu’à présent, à aucun moment, je ne m’imaginais écrire un papier sur un jeu mettant en scène des pénis… Alors voilà, ne me jugez pas…

Genital Jousting : Un trailer interdit aux moins de 18 ans ! 

Le gameplay de qualité de Genital Jousting en détails !

Cela étant dit ! Il est temps de rentrer dans le vif du sujet (et c’est rien de le dire) avec ce petit jeu sans prétention et sans autre intérêt que celui de vous amuser : Genital Jousting ! Edité par Devolver Digital que l’on connait pour Shadow Warrior ou encore Titan Souls et développé par Free Lives, Genital Jousting vous propose d’incarner un pénis et de jouer contre d’autres personnes (jusqu’à 8) dans des parties qui sont clairement classé PEGI 18 ! Le but du jeu est très simple… mettre son pénis dans l’anus d’un autre… voilà voilà… je ne sais vraiment pas comment je peux en être arrivé là… BREF ! 

Genital Jousting : découvrez un jeu où vous incarnez un pénis

Certains diront que le jeu est d’une simplicité enfantine MAIS, oui parce qu’il y a un mais qui est très primaire hein… personne, et je dis bien PERSONNE, n’a envie qu’on vienne trifouiller son anus, inconsciemment donc vous vous prêtez au jeu et essayez d’échapper à vos camarades d’écran… Celui qui gagne est celui qui a accumulé le plus de points… un petit jeu donc pour s’éclater entre pote mais pas avec tous ses potes… certains n’apprécieront pas l’humour du jeu.

Ceci pourrait également vous intéresser…

Genital Jousting vient de quitter l’Early Access de Steam et est actuellement disponible pour 4,99 €.

Un dernier conseil… tenez les esprit purs et délicats éloignés de ce jeu où ils risqueraient de ne pas comprendre… et vous allez avoir du mal à vous expliquer… croyez-moi…

Ecrire un Commentaire