Tous les bons plans Black Friday 2022

On a testé Curse of the Sea Rats, un jeu fort sympathique, aux graphismes étonnants

Mise en ligne le lundi 21 novembre 2022 à 15:23 Par Sansa
Facebook

Sea of the Curse Rats est un petit jeu de plateforme solo bien sympathique que rien ne prédestinait à finir entre nos mains. Graphismes enfantins, style de jeu linéaire, ce n'était, à la base, pas notre délire et pourtant, il s'avère que l'on retrouve là une histoire bien ficelée et une ambiance haute en couleur qui nous embarque, sans nous en rendre compte, dans une aventure qui n'a rien d'ordinaire.

L'histoire commence sur un bateau où l'on incarne un prisonnier. Une sorcière lance alors une malédiction qui transforme toutes les personnes présentes en rats, y compris les membres d'équipage du bateau. Après que ce dernier se soit échoué, on se retrouve donc sur une plage à essayer de comprendre ce qui nous est arrivé et surtout, à devoir sauver le capitaine pour espérer retrouver un semblant de liberté. 

Au début du jeu, on est surpris par l'ambiance enfantine de Curse of the Sea Rats, des dessins naïfs mais bien fait, une bande-son agréable qui ne lasse pas au bout de trois minutes (c'est assez rare pour être soulignés, étant une grande adepte du "mute" sur les jeux en général). Notre petit rat se déplace donc tout droit, loin des jeux en monde ouvert avec une vue à la troisème personne. On se croirait revenu dans les vieux Mario, un chemin, on tombe, on monte, on reculte, on tape un boss, on continue d'avancer... ce petit côté rétro est ici bien amené ce qui augure pas mal pour la suite du jeu.

article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_7.png

Embarquez dans une aventure épique, animée à la main, de type "ratoidvania", où votre équipage a été transformé en rats par une sorcière pirate ! Explorez un monde riche et non linéaire, rempli de plateformes d'action, de boss difficiles et débloquez des capacités uniques, seul ou en coopération locale !

Découvrez le groupe de rats

David Douglas - Le rat des mers casse-cou

Un colon américain qui a rejoint l'armée continentale pour combattre l'Empire britannique, c'est un homme à tout faire qui peut se battre de différentes manières. Avec son sabre, il possède une bonne vitesse et une bonne portée, ainsi qu'un coup dévastateur en plein vol. En parallèle, David dispose de son fidèle pistolet pour des attaques à distance puissantes.

Avec une affinité élémentaire pour le feu, il peut débloquer plusieurs capacités pyro :

  • Wild Fire qui augmente les dégâts des sorts et brûle les ennemis au fil du temps
  • Flaming Discharge qui permet de projeter une vague de feu, causant des dégâts magiques en zone.
  • Blazing Tornado qui lui permet de projeter un énorme lance-flammes pour infliger d'énormes dégâts !

Buffalo Calf - La féroce chasseuse cheyenne

Capturée pour s'être introduite dans un campement britannique et avoir libéré leurs chevaux pendant que les soldats dormaient. Buffalo Calf est une combattante rapide comme l'éclair, équipée de deux dagues qu'elle peut utiliser pour des attaques à distance et d'autres plus rapprochés.

Avec une affinité élémentaire pour l'air, Buffalo Calf peut infuser ses dagues avec une charge électrique pour donner un bonus de choc supplémentaire aux ennemis sans méfiance. Elle peut aussi utiliser :

  • Piercing Storm provoque une pluie de couteaux mortels depuis le ciel.
  • Thunderbird est une invocation puissante et coûteuse en énergie spirituelle, mais permet d’infliger des dégâts magiques à quiconque a la malchance de se trouver sur son chemin !

Bussa - Le bagarreur Bajan

Originaire de l'île de la Barbade, Bussa est un esclave fugitif qui a échappé à ses oppresseurs pour devenir un chef rebelle luttant contre ceux qui l'ont asservi. Il n'y a pas de meilleur bagarreur, et ses crochets dévastateurs sont mortels à bout portant. Bussa utilise sa taille à son avantage, frappant les ennemis au sol depuis le haut et utilisant son immense force pour bloquer les attaques.

Bussa a une affinité élémentaire avec la terre, ce qui lui permet de déclencher un tremblement de terre juste devant lui, mais aussi :

  • Heavy Drill permet à Bussa de tourner rapidement sur lui-même et de frapper tous ceux qui se trouvent sur son chemin.
  • Survivor qui donne à Bussa la capacité d'endurer une attaque mortelle.
  • Rock Rain qui provoque une pluie de rochers depuis le ciel, tombant sur les ennemis proches.

Akane Yamakawa - L'Onna-bugeisha

Akane est une guerrière entraînée par le Shogun et son habileté avec un naginata est incontestable. Son impressionnante portée lui permet d'exceller dans les combats à moyenne et longue portée, ce qui lui permet de tenir ses ennemis à distance. Elle est agile et acrobatique, avec des frappes rapides et des coups de poignard précis.

Akane, la plus calme et la plus gracieuse de l'équipage, a une affinité élémentaire avec l'eau qui lui permet de lancer :

  • Typhon, un torrent qu'elle utilise pour se propulser en avant !
  • Water Shield, un bouclier qui inflige des dégâts à toute personne qui s'approche trop près.
  • Ice Breaker, qui confère une résistance aux dégâts.
  • Water Fall, qui permet à Akane de recharger son énergie lors de longs combats.
  • Tsunami, qui lui permet d'invoquer un terrifiant raz-de-marée qui s'abat sur ses ennemis.

Gameplay de Curse of the Sea Rats

Globalement, la démo ne nous montre pas tout le jeu mais nous laisse une bonne impression. Les dessins faits mains apportent ici une touche poétique et haut de gamme pour ce style de jeu qu'on apprécie. Côté gameplay, on bénéficie d'un tuto au début de notre aventure pour nous familiariser avec les différents mouvements d'attaque et de déplacements qui sont permis. Ainsi on apprendra à frapper en bas, en haut, en sautant, etc... Nos pouvoirs sont au début limité, un sort magique, un lancer de couteau et quelques attaques de base qu'on réaliser en combo avec un seul et unique bouton.

article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_1.png

Pendant notre avancée dans les premiers niveaux du jeu, on aura beaucoup de choses à casser (les fans de Zelda apprécieront) mais hélas, on trouvera rarement des choses interessantes dans les caisses qu'on aura détruites sur la route. On croisera aussi un marchand qui nous permettra d'acheter des items et notamment des potions. Les premières à votre disposition seront les potions de soin, très utile au début puisqu'il faudra apprendre à maitriser son personnage. Un grand sage apparaîtra également, il vous partagera un bout de LORE et vous permettra de changer de personnage, vous permettant ainsi d'utiliser de nouvelles capacités.

article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_4.png article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_6.png

Vous disposez de 4 personnages que vous pouvez switcher quand vous êtes devant le grand sage. Chaque personnage possède un arbre de talent que vous pouvez personnaliser. Cela vous permet de passer plus ou moins facilement les différents niveaux en fonction des obstacles ou des monstres/ boss que vous allez rencontrer. 

article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_2.png article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_8.png

Niveau combat, on remarque tout de suite que c'est pas vraiment fluide. Quand vous commencez à taper, vous restez sur place,impossible d'avancer pendant vos attaques, du coup il faut bien se placer pour éviter de se retrouver dans une position désavantageuse. Le blocage vous permet de bloquer les attaques mais ça ne marche pas à tous les coups, certaines attaques ne peuvent en effet pas être bloquées et cela peut s'avérer compliqué quand vous affrontez un boss. Le système de combat un peu "lent" vous obligera à recommencer souvent car, au début, vous allez mourir régulièrement

Niveaux quêtes, on dispose évidemment d'une quête principal et de plusieurs quêtes secondaires, ce qui permet d'étoffer le jeu et d'augmenter un peu sa durée de vie. Pour le moment, il s'agit d'une démo assez courte, donc on n'a pas accès à tout le jeu, pour autant, ce style de jeu peut être assez long surtout si des quêtes secondaires vous obligent à revenir sur d'anciens niveaux pour pouvoir avancer.

Manette ou clavier pour jouer à Curse of the Sea Rats ?

Manette ! Clairement, jouer au clavier à Curse of the Sea Rats est une horreur sans nom. Pourtant, la manette n'est pas prise en compte automatiquement dans Steam, il faudra aller configurer sa prise en charge manuellement pour pouvoir jouer avec votre manette PC. Comme on est sur une démo et que le jeu ne sort pas tout de suite, on peut espérer que ce soucis soit réglé à la sortie officielle de Curse of the Sea Rats. Si ce n'était pas le cas cela pourrait ne rester qu'un inconvénient mineur dans la mesure où la manette est malgré tout prise en charge du moment que vous la configurez manuellement. Bien entendu, il serait préférable que le jeu la détecte automatiquement, comme la grande majorité des jeux actuellement.

Curse of the Sea Rats, un jeu Solo ou plus ?

Le jeu se veut Solo mais vous pouvez jouer en coopération, ce qui signifie que si vous avez trois potes à vous qui veulent jouer avec vous, c'est posible maius attention, pas en ligne, non, comme avant, il faudra qu'ils viennent avec leur petite manette chez vous et qu'ils se callent confortablement sur un pouf ou dans votre canapé pour pouvoir jouer avec vous à Curse of the Sea Rats.

Si on peut regretter l'absence de coopération en ligne, on valide un peu le choix de l'éditeur. En effet, on se souvient tous de ces soirées mémorables, bonbons et bols de chips, coca ou autre boisson, autour d'un même jeu dans un objectif commun de victoire. On parle de tout et de rien, on rigole beaucoup, on s'agace et on s'impatience, mais surtout on discute stratégie sérieusement ! (De grandes batailles se sont jouées ainsi !). Un concept un peu désué qui reste tout de même plaisant, mais à l'heure du tout virtuel et de l'éloignement et du Online, pas certaine que ce format soit adopté par beaucoup de joueurs.

Notre avis sur Curse of the Sea Rats

article_curse_of_the_sea_rats_jeux_video_3.png

Un petit jeu qui dispose de beaucoup d'atouts. Un choix artistique pertinent au rendu impecable, une histoire bien menée et qui se tient, les voix sont propres, la bande son est agréable mais manque un peu de diversité. Si on met de côté le style de combat un peu trop rigide et la durée de vie qui reste encore incertaine, on apprécie surtout le fait que ce jeu soit accessible y compris aux nouveaux joueurs. Reste à savoir si le format en coopération à 4 en mode canapé party fera son petit effet ou si les joueurs resteront sur le mode solo de Curse of the Sea Rats.

Gagnez vos jeux gratuitement en profitant du concours organisé par notre partenaire Instant-Gaming. Choisissez parmi les jeux-vidéo de votre choix, des cartes prépayées (PS+ ; PSN ; Xbox Live ; Switch ; Crédits FIFA...), des DLC ou encore des V-Bucks. Le concours est GRATUIT !

Participer au concours Instant gaming
Facebook

Jeux similaires

Actualités curse of the sea rats