Tous les bons plans Black Friday 2022

Elyon - Review - Test bêta CBT1 - Un MMORPG qui n'a pas tenu ses promesses...

Mise en ligne le vendredi 14 mai 2021 à 11:46 Par Sansa
Facebook

Elyon est une belle promesse. Ce MMORPG Coréen est un succès en Asie et sa sortie sur le sol européen est une bonne chose pour les joueurs en mal de jeux en ce moment, à l'occasion de la première phase de bêta test qui s'est tenue tout récemment on a pu tester le jeu et, même si nous n'avons pas pu voir tous ses aspects, dû à la faible durée de la bêta et aux multiples bugs, on est déjà en mesure de vous faire un retour sur nos premières impressions. Prenez un café, ca va durer un moment...

Thumbnail Elyon - Review - Test bêta CBT1 - Un MMORPG qui n'a pas tenu ses promesses...

Elyon devait donc être une belle promesse. Que ce soit au niveau du Gameplay ou des graphismes, on nous vendait un peu du rêve, et clairement, on avait hâte de pouvoir l'essayer d'autant plus que les systèmes présentés via les infos venus de Corée, que ce soit le gameplay, les compétences, l'artisanat etc... tout devait être réuni pour faire un grand MMORPG.

Dès les premières minutes du jeu, et nous mettrons de côté son lancement catastrophique, dès les premières minutes donc, Elyon n'est pas convainquant. L'ambiance graphique est assez bof, pour ne pas dire mauvaise et c'est déjà déroutant. Au lancement du jeu on nous propose simplement d'appliquer un filtre et ensuite on doit aller dans les paramètres pour modifier la qualité graphique. De Low à High la différence existe mais premier constat : elle ne rend pas le jeu plus beau, elle le rend simplement pour lourd.

Disposant de PC gaming, avec ce qu'il faut dans le ventre pour tenir la cadence des jeux existants aujourd'hui, Elyon nous aura un peu fait suer graphiquement, les serveurs sont un peu en carafe aussi ce qui n'aide pas le jeu. Les premières minutes de gameplay sont dérangeantes, très rapide, les mouvements des personnages demandent un peu de gymnastique pour devenir à la fois réguliers et précis. Le tuto de départ est assez mal fait et l'interface n'est pas très engageante, pour faire court, le jeu est terne, son interface est difficilement didactique et tout va vite.

Le son est pas mal, l'ambiance sonore est assez bien gérée tout comme les voix des personnages et les voix off, mais cela ne suffit déjà pas, à ce stade, à relever le niveau. Les premières quêtes sont rapidement expédiées, pas de grandes complexités, comme tout au long du jeu en réalité, même si on ne comprend rien à l'anglais, on comprend ce qu'on doit faire, même si, le trois quart du temps, il faut sortir la loupe pour arriver à lire ce qui est écrit dans les emplacements des quêtes (trop de transparence tue la transparence...).

Niveau gameplay, on l'a dit, c'est déroutant, et les trois classes que nous avons créées ne nous ont pas convaincue. Etant trois, nous avons choisi le fameux trio légendaire Tank / Heal / DPS et nous avons été déçus... Le gameplay du tank est délicat à prendre en main, et celui du Gunner présenté comme un tireur délite qui se planque loin pour taper fort est très loin de satisfaire, car le "loin" est en réalité d'une portée assez faible, le Gunner se résumant finalement à un artilleur qui a besoin d'être très proche de son adversaire pour pouvoir tirer, ce qui est complètement opposé au gameplay qu'on attend de ce genre de classe. Le Mystic tire son épingle du jeu mais s'en sort bien mieux en DPS qu'en Heal, en tout cas tant qu'on a pas débloqué suffisamment le panel de sorts de heal, et c'est assez long.

Le système de skills qui permet de gérer les compétences est plutôt bien fait, il permet d'avoir le choix entre 40 compétences différentes disposant chacune de 4 variantes en plus de sa version de base dont 2 ne peuvent être débloquées qu'à condition d'en looter le "plan". Cela fait quand même un large panel de style de jeu disponible et le compte y est de ce côté-là.

Au niveau du système des runes, qui permet de débloquer un arbre runique qui va avoir pour fonction de booster vos compétences, il faut monter ses runes pour avoir plus de points de runes, mais le tutoriel est plutôt incomplet et on ne vous explique pas qu'on peut utiliser n'importe quelle autre rune de n'importe quelle autre couleur à condition qu'elle ait un niveau équivalent, pour monter votre rune. Par exemple, si je veux monter une rune Niveau 2 de couleur verte, vous pourrez utiliser une rune rouge, orange, jaune ou d'une autre couleur, peu importe, pour faire monter le niveau de votre rune verte, au lieu de sacrifier une rune de couleur identique, ce qui n'est pas du tout optimal ! Mais ça, bein... faut le tester, faut être curieux car le tuto est très très sommaire.

Et les tutos sommaires cela concerne la quasi totalité du jeu malheureusement... Le système Sephiroth, qui donne des statistiques en plus est également assez peu expliqué, d'autant plus que cette version bêta était en anglais ce qui complique l'affaire quand on est pas bilingue.

Dans ce test, nous avons voulu nous concentrer sur le premier aspect que les gens découvrent du jeu, à savoir le PVE, et nous avons donc mis de côté le PVP. De l'avis des joueurs qui l'ont testé, le système PVP n'est pas trop mal et nous le testerons surement lors de la prochaine phase de bêta. Concernant le PVE dans sa globalité, c'est décevant : les quêtes sont répétitives, classiques, pas vraiment excitantes. Les donjons sont sympas et si certains sont assez compliqué à réalisé dès qu'ils sont débloqué (dû à la différence de niveaux entre votre équipement et le donjon en lui même), ils ne sont pas non plus d'un intérêt manifeste.

La personnalisation des personnages est bien faite, et le rendu ingame, notamment en zoomant sur son personnage est très satisfaisant, mais c'est peut-être là la seule chose kiffante dans l'absolue car graphiquement rien ne suit. On a vraiment l'impression d'être sur un jeu low cost, difficile de croire que c'est la version qu'ils vont nous vendre à sa sortie.

24h avant la fin de la bêta on avait déjà décroché, on a finit par se perdre dans les boutiques, voir un peu le système d'HV etc... mais très clairement le jeu ne nous a pas donné envie d'aller plus loin. Pour le moment donc, ce n'est pas un test qui nous a convaincu et ce n'est pas un jeu que nous conseillerions à l'achat s'il devait sortir en version payante. Et s'il était gratuit, il n'est même pas certain qu'on ait envie de lui dégager du temps tant certains jeux annoncés ou déjà sortis sont bien plus intéressant qu'Elyon mais, toutefois, nous retenterons l'expérience dans une prochaine version bêta histoire de ne pas rester sur une mauvaise impression.

Elyon n'est actuellement pas disponible.

Gagnez vos jeux gratuitement en profitant du concours organisé par notre partenaire Instant-Gaming. Choisissez parmi les jeux-vidéo de votre choix, des cartes prépayées (PS+ ; PSN ; Xbox Live ; Switch ; Crédits FIFA...), des DLC ou encore des V-Bucks. Le concours est GRATUIT !

Participer au concours Instant gaming
Facebook

Jeux similaires

Actualités elyon