Review de Monster Hunter Rise : Sunbreak

Mise en ligne le jeudi 30 juin 2022 à 16:04 Par Denily
Facebook

Monster Hunter Rise : Sunbreak possède un style de gameplay différent de ce que la licence nous a habitué à avoir.

Thumbnail Review de Monster Hunter Rise : Sunbreak

Si ce n'est pas cassé, ne le répare pas

Malgré pas mal de temps passé sur Monter Hunter Rise, on a toujours du mal à se décider si on apprécie plus ce style de Monster Hunter que le gameplay plus méthodique des plus vieux jeux. Même s'il est amusant de pouvoir se lancer dans les petites cartes du jeu et d'affronter des monstres à l'aide de mouvements puissants, le manque de difficulté et l'absence d'un véritable contenu de fin de partie rendent le jeu peu mémorable.

C'est pourquoi on était excité de voir ce que Monster Hunter Rise : Sunbreak apporterait. Étant une toute nouvelle expansion remplie de plus de monstres à chasser et de zones à explorer, c'était l'occasion idéale de corriger la boucle de gameplay post-histoire de Monster Hunter. On est heureux de dire que Sunbreak tente au moins de s'attaquer à certains défauts du jeu de base, bien qu'il n'aille pas assez loin en matière d'amélioration.

Monster Hunter Rise

Nouvelles terres, histoire similaire

Monster Hunter Rise : Sunbreak emmène votre chasseur (maintenant connu comme "Flamme Féroce de Kamura" après sa victoire sur The Rampage) à Elgado, où les montres ont commencé à agir anormalement. Vous y passez votre temps à aider l'amiral de l'avant-poste d'Elgado, chassant aux côtés de certains habitants. C'est ainsi que vous découvrez la vérité sur une nouvelle menace potentielle.

Comme pour le jeu de base, Sunbreak n'a pas passé beaucoup de temps sur son histoire. Il y a de courtes scènes ici et là, mais l'expansion s'intéresse plus à vous emmener directement chasser. Cela rend la décision d'ajouter des quêtes de compagnons PNJ un choix étrange puisque vous passez peu de temps avec la plupart des personnages. Monster Hunter s'est toujours plus concentré sur son homonyme que sur une histoire profonde.

La chasse en elle-même n'a pas beaucoup changé, vous emmenant à un certain nombre de localisations (incluant les nouvelles zones de la Jungle et de la Citadelle) pour faire à nouveau face à un éventail de gros monstres. Il n'y a pas de nouvelles mécaniques. C'est toujours la même chasse directe présente dans Rise. Les gestions des objets sont même quasiment inexistantes à ce stade. Les deux nouvelles cartes sont des ajouts décents à celle existant. La Jungle agit comme un joli retour à Monster Hunter 2. Il est aussi assez facile de s'y déplacer. Vous n'avez vraiment besoin de vous y déplacer que pour des objets cachés à collectionner.

En attendant, la Citadelle est l'endroit où vous pourrez affronter le plus de nouveaux monstres de Sunbreak, y compris l'ancien dragon Malzeno. Il semble être la réponse de Capcom aux capacités surpuissantes des chasseurs de base de Monster Hunter Rise, avec ses téléportations et ses frappes rapides de la part des joueurs. C'est un ajout solide à la gamme de monstres phares (encore plus que le boss final actuel) bien que la liste de nouveaux monstres Sunbreak soit réduite.

Les monstres de type crabe font leur retour. Ils sont comme un clin d'œil à Monster Hunter 2, mais ils semblent un peu déplacés par rapport au gameplay plus rapide de Rise. L'Espinas de Monster Hunter Frontier est aussi présent. Espérons que cela signifie qu'il y aura plus de monstres du jeu exclusif d'Asie qui arriveront dans les futures mises à jour. Ce qui est proposé au lancement n'est pas si mal, mais il n'offre pas beaucoup de défi lors des quêtes de rang de Maître.

Monster Hunter Rise

S'il y a une chose sur la chasse où on est vraiment heureux, c'est le changement d'équilibre de certaines armes. Le marteau a maintenant plus d'options quant aux changements de compétences. Le style courage est plutôt amusant maintenant grâce aux temps de charge plus rapide. Certaines armes, comme l'épée longue, a également subit quelques modifications. Ça a permis d'équilibrer un peu les choses (même si elle reste un choix incroyablement fort pour la chasse).

Toutes les armes ont aussi reçu un certain nombre de nouvelles compétences d'échange. Elles s'inspirent davantage du système de style des titres de Monster Hunter Generations. Il est même possible d'utiliser plusieurs ensembles de compétences de commutation lors des chasses grâce aux systèmes d'échange de compétences. Pour beaucoup d'armes, cependant, la principale utilisation du système est juste d'accéder à une compétence d'amélioration sur un ensemble, avant de revenir à votre changement principal.

Si vous n'avez pas envie de jouer avec les autres, mais désirez une aide supplémentaire, Sunbreak introduit les quêtes de collaboration des suiveurs. Elles vous sont proposées au cours du rang de Maître et vous permettent de faire équipe avec certains PNJ dans des quêtes spécifiques. Anciens comme nouveaux personnages de Rise y sont représentés. Ils ont chacun des caractéristiques d'IA et des choix d'armes différents. C'est une addition cool, bien qu'il est difficile de s'intéresser aux choix des PNJs. Beaucoup de personnages de Sunbreak Partners n'ont pas ou peu de liens avec l'histoire principale.

Monster Hunter Rise

Une meilleure fin, mais il manque toujours quelque chose

En entrant dans Sunbreak, on espérait vraiment que la fin du jeu serait grandement améliorée par rapport à Rise. Eh bien... C'est en partie le cas, ne serait-ce que parce que vous avez plus de choix sur ce que vous voulez écraser. La fin de Sunbreak tourne autour d'un nouveau type de quêtes qui vous oppose à des versions amplifiées de monstres. Ils ont tous une amélioration de santé, de vitesse et de dommage. Tuer ces monstres vous donne du matériel nécessaire pour améliorer le plus d'armes possibles au rang 10, le rang maximum.

L'avantage de ce système est que vous n'êtes pas lié à un monstre spécifique lorsque vous vous battez pour une arme. Tous les objets peuvent être gagnés avec de multiples monstres. Cela a pour effet de rendre les quêtes régulières inutiles en fin de partie puisqu'il est possible de gagner du matériel ordinaire à partir de ces monstres améliorés.

Beaucoup de ces quêtes sont débloquées en atteignant le rang de Maître (qui n'est pas plafonné après l'histoire principale contrairement à Rise). La majorité des monstres ont alors une forme améliorée. Vous avez donc la possibilité de vous battre contre des monstres habituellement considérés comme faibles, bien qu'aucun d'eux ne dispose de nouveaux mouvements ou d'apparences uniques.

Malheureusement, le système de talisman très lourd fait son retour sans changement majeur. Ça fonctionne comme avant, avec quelques nouvelles options pour les talismans de rang supérieur. Ils ont de meilleurs emplacements de décorations et de meilleures capacités. Il aurait été bien d'obtenir des talismans d'autres sources ou, au moins, des manières de réduire la quantité de RNG nécessaire pour obtenir quelque chose de bon. Heureusement, vous pouvez tout de même obtenir des talismans plus rapidement grâce à un nouvel objet que l'on obtient facilement par le biais du système de vaisseau commercial Argosy.

Monster Hunter Rise

Monster Hunter Rise : Sunbreak - Avis final

En fin de compte, Monster Hunter Rise : Sunbreak est une extension solide de l'expérience plus arcade offerte par Rise. Si vous n'étiez pas un fan de la direction que prenait la série Monster Hunter jusqu'à présent, il n'y a pas grand-chose de changer, en dehors de monstres potentiellement plus durs en fin de partie.

Traduction - TechRaptor

Gagnez vos jeux gratuitement en profitant du concours organisé par notre partenaire Instant-Gaming. Choisissez parmi les jeux-vidéo de votre choix, des cartes prépayées (PS+ ; PSN ; Xbox Live ; Switch ; Crédits FIFA...), des DLC ou encore des V-Bucks. Le concours est GRATUIT !

Participer au concours Instant gaming
Facebook

Jeux similaires