Krosmaga, le nouveau TCG des Studios Ankama inspiré des univers de Dofus et Wakfu

Krosmaga, le nouveau TCG des Studios Ankama inspiré des univers de Dofus et Wakfu
J'aime l'article :

Présentation

Le TCG a le vent en poupe depuis les succès de Hearthstone, Gwynt, Pokémon TCG, Yu-Gi-Oh en passant par The Elder Scrools : Legends, Hex… et la liste est encore longue. Krosmaga, né du Studio Ankama, est donc un jeu de cartes virtuel sur plateau autour de l’univers très coloré de Dofus et Wakfu. Dès aujourd’hui vous pourrez commencer à y jouer, grâce à la Bêta Ouverte annoncée par l’équipe de développement !

 

 

Alors, Krosmaga a-t-il un avenir dans toute cette masse de jeux de cartes virtuels ? Saura-t-il conquérir les aficionados du genre ? Il semblerait que la réponse soit « oui », pour différentes raisons que nous allons détailler dans cet article, qui vous servira de base pour jouer à Krosmaga. Évidemment ce n’est pas un guide de jeu à proprement parlé, mais plutôt un tutoriel, pour vous permettre de commencer à jouer dans les meilleures conditions, et de vous familiariser avec les termes des jeux de cartes online.

Dans Krosmaga, donc, pour gagner, on doit attraper 2 Dofus et pour cela on dispose de deux types de cartes : sort et serviteur ; de points d’action (PA) ; d’une réserve de PA ; de trois œufs Dofus et deux leurres. Mais ce n’est pas tout, pour le plus grand bonheur des fans de jeux de cartes, vous pourrez également y trouver un cimetière, dans lequel vous allez pouvoir interagir comme celui de Magic The Gathering (entre autres…).

 

 

Le trailer vous a donné envie d’en savoir plus ? Ça tombe bien, on part maintenant pour un tour d’horizon des différents éléments du jeu, afin que vous soyez prêts pour son lancement !

LE PLATEAU DE JEU

Le plateau est composé de 5 lignes de 4 cases chacune, divisé en deux terrains. Votre camp se trouve toujours du côté gauche, et votre adversaire sera toujours à droite. Lors de vos parties, vous incarnez un dieu que nous détaillerons plus tard. Votre deck, votre cimetière, le slot pour les dofus capturés se trouvent sur les côtés du plateau, tandis que la ligne des œufs de dofus à détruire se trouve en fond, cette ligne est composée de 5 œufs, dont 2 sont des leurres.

 

Plateau de jeu

 

L’interface et assez simple et efficace, vos cartes en main en bas de l’écran, votre dieu sur sa stèle, la grande étoile bleue représentent votre réserve de PA que vous pouvez utiliser à tout moment. Juste a coté se trouvent vos Points d’action tour par tour, sur ce screen on peut voir que l’on dispose de 8 PA, cela signifie que nous sommes au 8e tour. Ces points d’actions nous servent à invoquer les cartes (un peu comme les cristaux de mana sur Hearthstone). Et enfin à gauche, vous pourrez retrouver l’historique des actions ainsi que le tchat (pour maudire votre adversaire sur 15 générations).

La collection

C’est l’endroit que vous consulterez le plus souvent pour voir vos dernières cartes reçues, celles qui vous manquent ou tout simplement votre prochain craft afin de parfaire votre collection ou de compléter votre futur deck.

 

Collection

 

L’interface est très épurée, ce qui permet de ne garder que l’essentiel, à savoir :

  • Le menu du jeu
  • Le choix du Dieu (en haut)
  • Le choix de l’extension (yes !)
  • Le tri par rareté
  • La barre de recherche

En bas vous pourrez trier par Points d’Action (PA), et faire du recyclage de cartes. Les decks disposant de limites de rareté pour les cartes le composant, il est inutile de conserver une même carte en 4 ou 8 exemplaires. Vous pourrez donc les recycler. Vous pourrez opérer des offrandes, et visualiser vos Kamas (monnaie du jeu). Vous pourrez également crafter vos cartes depuis cette interface.

Le deck

Après avoir usé jusqu’à l’os le deck de démarrage, il est à présent temps de créer votre premier deck sur Krosmaga. Pour réaliser cette action symbolique, rendez-vous sur le bouton deck et sélectionnez un Dieu. Un deck contient 45 cartes et des limites de rareté :

  • Cartes communes => 3 exemplaires de chaque par deck
  • Cartes peu communes => 3 exemplaires de chaque par deck
  • Cartes rares => 3 exemplaires de chaque par deck
  • Krosmique => 1 exemplaire de chaque par deck
  • Infinite => 5 cartes de cette rareté en 1 exemplaire chacune, maximum par deck

 

Interface création de deck

 

Vous pourrez créer 3 decks personnalisés en plus du deck de base. Vous pourrez également les renommer, et afficher la courbe de PA (points d’action) afin de vérifier le rythme de votre deck en cliquant à droite de la cellule « Nom du deck ».

Les cartes

Actuellement, le jeu compte deux types de cartes : les invocations et les sorts. Toutes les cartes disposent d’un coût de PA (points d’action) représenté par une étoile bleue, ainsi que d’un niveau de rareté découpée comme suit :

  • Commune
  • Peu commune
  • Rare
  • Krosmique
  • Infinite

Le niveau de rareté est indiqué dans un losange, en haut de la carte.

Chaque carte dispose d’une couleur qui la lie à son Dieu, ainsi qu’une forme carrée ou arrondie. Ces formes déterminent leur type : les cartes à bords carrés sont des invocations, et celles arrondies sont des sorts.

Les cartes invocations disposent de plusieurs caractéristiques qu’il est bon de savoir lire avant de commencer à jouer. La petite épée jaune représente l’attaque (AT), en rouge se trouvent les points de vie (PV) et en vert les déplacements (PM). En sus de ces informations, vous trouverez un texte descriptif de la carte.

Il est à noter que les cartes ne sont pas figées, en effet, certaines d’entre elles peuvent évoluer. D’ailleurs, les cartes Infinite ont cela de particulier, elles peuvent évoluer ! La carte Yugo que nous vous présentons ci-dessous par exemple représente bien cette catégorie de cartes.

 

Dans cet exemple, nous voyons un Yugo de base coûtant 3 PA, puis évoluant au fil de la partie pour atteindre un niveau bien supérieur, à la fin d’un match vous pouvez donc vous retrouver avec une carte Infinite très puissante !

LEs dieux

Les dieux sont au nombre de 8 et disposent chacun d’un lot de cartes différent, ainsi que d’un gameplay différent. Certains sont spécialisés en attaques distance, quand d’autres auront un jeu plus agressif, mais aussi… un dieu qui nous permettra de faire de la nécrophilie avec nos cartes et de jouer dans notre cimetière (pour de vrai… omg)

 

Les dieux

 

Le screen vous montre ici tous les dieux disponibles actuellement sur le jeu ainsi que les deck associés, que vous avez créés en plus du deck de base. Détaillons maintenant les dieux :

  • Iop => carte rouge
  • Ecaflip => carte violette
  • Crâ => carte verte
  • Eniripsa => carte orange
  • Sacrieur => carte noir et rouge
  • Sadida => carte verte et marron
  • Sram => carte grise
  • Xelor => carte bleu foncé

*Les cartes neutres qui n’appartiennent pas spécifiquement à un dieu et qui sont donc par défaut utilisable avec tout les dieux sont de couleur marron.

LE gameplay

Vous serez accueilli par un petit tutoriel qui vous expliquera les actions et le déroulement d’une partie avant de lancer vos premières games contre l’IA et ainsi vous perfectionner avec tout ces nouveaux mécanismes. Trois modes de jeux s’offriront alors à vous :

  • Entraînement
  • Non-classé
  • Classé

Bien, maintenant que vous êtes prêt, il est temps de sélectionner votre dieu et de commencer la partie !

Comme tout jeu de cartes qui se respecte, on commence par choisir sa main, alors évidemment, on ne choisit pas ses cartes à proprement parler, mais nous avons la possibilité de conserver la main de départ ou de la changer grâce au mulligan. Cette action consiste à jeter tout ou partie de sa main, pour piocher de nouvelles cartes (si tant est que celles que vous avez eues ne vous conviennent pas). Cette action ne peut être réalisée qu’une seule fois.

 

Mulligan

 

C’est bon, vous avez votre main de départ, la partie peut véritablement commencer. Sur le plateau, vous découvrirez que quelque chose a pop sur votre ligne de cartes. Ce sont des « Prismes ». Ces prismes disposent de différentes fonctions et peuvent vous octroyer soit des bonus, soit des « malus ». Ici nous voyons un prisme en forme de petite étoile bleue qui augmente votre réserve de PA de +1, le « prisme fléau » vous donnera une carte coûtant 3 PA, qui infligera 1 AT sur un œuf Dofus au choix. Le dernier prisme enfin, vous fera piocher une carte lorsque vous placerez une invocation dessus.

 

Choix de la ligne d’invocation

 

Les invocations disposent, nous l’avons vu plus haut, de points de déplacements. Vous l’aurez sans doute compris, le but est de se déplacer jusqu’aux œufs adverses et de les endommager afin de trouver un Dofus ou un leurre. Chaque fois qu’un leurre adverse est découvert, vous gagnez une ligne d’invocation, ce qui vous permet d’avancer plus rapidement vers les autres Dofus, puisque vous pourrez invoquer vos créatures sur la seconde ligne. Les PM (déplacements) nous disent de combien de cases se déplace l’invocation à chaque tour.

 

Gameplay en Vidéo

Voici une vidéo réalisée dans les Studios Ankama où on nous présente l’équipe de développement et une petite game en mode tuto. À voir, si vous voulez en savoir plus sur le déroulement d’une partie et voir plus en détail, et en actions surtout, les points cités plus haut.

 

 

Voilà, avec cette vidéo vous êtes a présent parés pour vos premières victoire contre des adversaires en mode non-classé, histoire d’approfondir encore le gameplay et d’étudier les mécaniques de deck.

 

 

À chaque victoire, vous remporterez un sac de Golds ou de Kamas. Une victoire vous permettra d’en obtenir de 10 à 30. Ces deux types de monnaie vous permettront de déverrouiller des dieux et différentes choses tout au long de votre expérience de jeu.

LE craft de carte

Comme tout bon TCG virtuel vous pourrez bien entendu crafter vos cartes préférées et ainsi parfaire votre deck, pour se faire rendez-vous tout simplement sur le bouton « Cartes«  et cliquez sur une carte grisée. Vous aurez alors une petite pop-up (voir screen ci-dessous) avec le coût du craft, ou le recyclage, dans le cas de cartes en trop.

Ecran de craft

Les offrandes

Sur Krosmaga vous pourrez également trouver un élément familier des jeux de type MMORPGs : les Hauts-faits (HF). Au fil des parties et de l’expérience engrangée grâce à vos cartes Infinite, vous pourrez débloquer des histoires sur les personnages, compléter des puzzles pour recevoir des cadeaux ou encore déverrouiller des vidéos pour gagner des cartes exclusives de rareté Krosmique.

Ecran de HF

LEs quêtes & boosters

Sur Krosmaga, vous trouverez aussi des quêtes que vous devrez réaliser au cours de votre apprentissage. Pour ceux qui auraient peur de s’ennuyer, no panic, il y aura suffisamment de quêtes pour vous occuper un moment. Elles vous permettront de remporter des Kamas et des boosters, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

 

Ecran de quêtes

 

Différents types de boosters sont disponibles dans Krosmaga :

  • Booster Bronze
  • Booster Argent
  • Booster Or

Selon la rareté du booster, vous aurez plus ou moins de chance de trouver des cartes de qualité supérieure.

 

Ouverture de booster

 

Et puis pour finir ce tour du propriétaire, vous aurez accès à une loterie sous la forme d’une roue. Pour la lancer, vous aurez besoin d’une pièce et elle vous permettra de gagner des lots et ainsi compléter plus vite votre collection ! Un jeu de cartes assez complet, au premier abord.

 

La roue tourne qui tourne

conclusion

Krosmaga et un jeu de cartes sur plateau très riche, aussi bien au niveau du gameplay que de l’histoire. L’univers de Dofus et Wakfu très coloré ainsi que les dieux vient donner un nouveau souffle dans l’univers des jeux de cartes en ligne. De plus, les 8 Dieux seront rejoints prochainement par d’autres, ce qui laisse présager une évolution fréquente et programmée par les Studios Ankama. De plus, Ankama a fait savoir qu’il aurait aussi un mode tournoi en plus des modes déjà implantés. Le jeu sera disponible sur PC et Mac avec déjà l’ambition d’aller sur IOS et Androïd.

Comme ses grands frères, Krosmaga dispose d’un univers riche, ce qui devrait lui permettre d’évoluer de façon homogène. Nul doute que le jeu trouvera son public parmi les fans de TCG virtuel, en plus de ceux déjà acquis via ses 2 MMORPGs, Dofus et Wakfu. On ne peut que lui souhaiter la même popularité que Hearthstone, un peu seul au sommet, et une longévité équivalente à celle de l’aîné : Magic The Gathering.

Ecrire un Commentaire