Metal Gear Survive, Konami facture les sauvegardes supplémentaires 10$

Metal Gear Survive

Editeurs : Konami
Genre(s) : action, aventure
Sortie : 2018-02-21
Mode(s) : solo, coopération
Plateforme(s) : pc, ps4, xbox

Metal Gear Survive n’est clairement pas le jeu le plus attendu de l’année. Essuyant de vives critiques depuis son annonce, le nouvel arc de la série Metal Gear, dénigré par le créateur de la saga en personne, devait pourtant faire ses preuves. Les joueurs savaient déjà que les microtransactions seraient utilisées à outrances, Konami n’ayant visiblement pas appris des déboires de son confrère Electronic Arts. Mais ce qui n’était pas prévu, c’était que la création de personnages et les sauvegardes supplémentaires serait, elle aussi, payante… On vous dit tout !

Metal Gear Survive, Konami facture les sauvegardes supplémentaires 10$

A voir aussi :  Lootbox & microtransactions : quand les politiques s'emparent du sujet

Metal Gear Survive, l’enfant renié d’Hideo Kojima et cauchemar des joueurs…

Metal Gear Survive c’est un peu le vilain petit canard de la série Metal Gear, non content d’indigner Hideo Kojima, le jeu se présente comme un fervent défenseur des microtransactions, au moment même où tout va vers une régularisation de ce système décrié par les joueurs. Les joueurs le savaient pourtant, ils avaient pu le constater lors des diverses annonces du jeu. Les microtransactions seraient partie prenante dans le jeu. Certes, mais ce qui n’était pas prévu c’était une microtransaction dont personne n’avait parlé et qui vise à rendre payante la création d’un nouveau personnage, si tant est que vous voulez conserver celui que vous avez précédemment créé. 

En gros, dans Metal Gear Survive, si vous ne payez pas, vous ne pouvez avoir qu’un seul personnage. Pour acheter des slots de créations de personnages supplémentaires tout en conservant ceux que vous possédez déjà, il faudra payer. Il vous en coûtera 1000 pièces SV, que vous obtenez en payant avec de l’argent réel évidemment, sinon ce n’est pas drôle…  Comptez donc 10$ environs pour pouvoir créer un nouveau personnage tout en conservant les précédents.

A voir aussi :  Metal Gear Survive, le trailer de lancement nous montre plus d'ennemis

Ce système rend payante la sauvegarde de nouveau contenu. En gros, vous payez pour avoir le droit de conserver vos progressions passées, ainsi que la nouvelle. Oserons-nous dire : scandale ? Oserons-nous nous rebeller contre ces éditeurs qui prennent les joueurs pour des pigeons aux poches sans fond. On devrait bientôt faire crédit à sa banque pour pouvoir jouer à un jeu, en plus de devoir l’acheter, pour certains navets, une fortune ? 

Metal Gear Survive, le jeu qui se prend pour un grand et qui veut faire payer ses sauvegardes…

Autant acheter du stuff ou des contenus additionnel peut être digérés, autant payer pour des emplacements de sauvegardes c’est clairement se foutre de la gueule du monde. Pardonnez ce cri du cœur, mais au prix des jeux aujourd’hui il est scandaleux de voir à quel point les éditeurs ne reculent devant rien pour augmenter leurs marges.

Ceci pourrait également vous intéresser…

Même si Metal Gear Survive a été lancé avec peu de moyen, pomper ainsi l’argent des joueurs, pour une pauvre sauvegarde relève du n’importe quoi. Konami, non content d’avoir viré Hideo Kojima, et essuyé de très nombreuses critiques sur les dérives de ce titre, qui ne colle pas avec les précédents, aurait pourtant dû faire profil bas. Mais NON ! Il fallait encore essayer d’arnaquer les joueurs, car oui, on ose le dire, en achetant un emplacement de sauvegarde supplémentaire pour 10$, vous vous faites arnaquer. Konami aura beau justifier cela par tout un tas de moyen, à coup de jolies phrases marketing, ils ne feront pas pleurer dans les chaumières. Metal Gear Survive n’a pas de beaux jours devant lui, et si Konami espérait faire le buzz avec c’est réussi, comme Electronic Arts, il semblerait que l’éditeur de Metal Gear Survive sonne la fin de son jeu, quelques heures à peine après sa mise sur le marché.

Metal Gear Survive est actuellement disponible sur PC, PS4 et Xbox One, et n’oubliez pas de rajouter au prix pratiqué par votre revendeur les 10$ par sauvegarde supplémentaire exigés par Konami, c’est pour les tickets resto des cadres…

Ecrire un Commentaire