Microsoft rachète Activision Blizzard pour construire le Metaverse

Mise en ligne le mardi 08 février 2022 à 16:04 Par Pure Game Media
Facebook

Microsoft rachète Activision Blizzard. Mais pourquoi ce rachat pourrait-t-il faire évoluer le Métaverse ?

Thumbnail Microsoft rachète Activision Blizzard pour construire le Metaverse

Lorsque Microsoft a racheté Activision Blizzard pour près de 70 milliards de dollars le mois dernier, le PDG du géant de la technologie, Satya Nadella, à évoqué le Metaverse : "Dans le domaine des jeux, nous considérons le Métaverse comme un ensemble de communautés et d'identités individuelles ancrées dans des franchises de contenu solides, accessibles sur tous les appareils", a déclaré M. Nadella. Dans sa déclaration, la société a également indiqué que l'accord fournirait "des blocs de construction pour le Métaverse" (NFT).

Mais on ne voyait toujours pas très bien où Microsoft voyait le lien entre la construction du Métaverse et l'achat d'Activision Blizzard. S'adressant au Financial Times, le PDG Nadella a tenté d'éclaircir un peu plus sa pensée.

"Metaverse consiste essentiellement à créer des jeux", a déclaré le patron de Microsoft, soulignant les concepts et la technologie communs entre une réunion virtuelle et un jeu vidéo. "Il s'agit de pouvoir mettre des personnes, des lieux, des choses [dans] un moteur physique, puis de faire en sorte que toutes les personnes, tous les lieux, toutes les choses du moteur physique soient en relation les uns avec les autres".

"Vous et moi serons bientôt assis sur la table d'une salle de conférence avec nos avatars ou nos hologrammes ou même des surfaces 2D avec un son surround. Et devinez quoi ? L'endroit où nous faisons cela depuis toujours [...] est le jeu."

"Et donc, la façon dont nous allons même aborder le côté système de ce que nous allons construire pour le Métaverse est, essentiellement, de démocratiser la construction du jeu. En d'autres termes, il est logique d'investir dans la technologie et les jeux-vidéos."

Microsoft High-tech Jeux-vidéos

"Pour moi, le fait d'être excellent dans la création de jeux nous donne la permission de créer cette nouvelle plateforme, qui est essentiellement le prochain Internet : la présence incarnée. Aujourd'hui, je joue à un jeu, mais je ne suis pas dans le jeu. Maintenant, nous pouvons commencer à rêver  grâce à ce Métaverse : Je peux littéralement être dans le jeu, tout comme je peux être dans une salle de conférence avec vous lors d'une réunion. Cette métaphore et la technologie [...] se manifesteront dans différents contextes."

L'entretien a également porté sur l'examen réglementaire auquel sera confrontée l'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft. Microsoft a écarté les craintes qu'elle puisse être bloquée pour des raisons de monopole, notant qu'elle ne ferait de Microsoft que la troisième entreprise mondiale de jeux vidéo en termes de revenus, derrière Tencent et Sony.

"En fin de compte, toute l'analyse ici doit être faite à travers une lentille de quelle est la catégorie dont nous parlons, et qu'en est-il de la structure du marché ? Même après cette acquisition, nous serons le numéro trois avec une part de marché inférieure à 10 %, alors que même l'acteur le plus important a une part de marché inférieure à 10 %. Cela montre à quel point les plateformes de création de contenu sont fragmentées. Et donc, c'est la catégorie fondamentale. Oui, nous serons un acteur important dans ce qui est un endroit très fragmenté."

Source-traduction : Eurogamer.net