MES 2017 : Retour sur le Montpellier Esport Show 2017

De retour de ce premier évent, il est à présent temps de faire le bilan de ces deux jours pendant lesquels les visiteurs ont pu assister à la plus grande LAN du Sud de la France de ce début d’année 2017. Au programme de ce week-end chargé, des compétitions sur les plus grands jeux eSport : League of Legend, Overwatch, Hearthstone, FIFA ; des exposants venus parler de leurs métiers, de leurs produits ou encore de leur savoir-faire ; des Cosplayeurs mais également des figures emblématiques du gaming réunies dans un seul et même endroit.

Les visiteurs ont donc pu côtoyer tout ce petit monde et se faire une idée plus précise des enjeux de cet univers grâce à la présence de plusieurs acteurs du domaine. Nous en avons rencontré quelques-uns, dont l’école IEFM3D de Montpellier qui forme les futurs Game Designers, Modélistes ou encore Développeur pour leur permettre d’intégrer les plus grands studios. Nous avons pu rencontrer quelques élèves qui nous ont fait le privilège de nous montrer leur travail. Parmi eux, Hugo, qui réalise des objets 3D grâce à son imprimante. Sur son stand on pouvait retrouver quelques une de ses créations, mais aussi des reproductions d’objets virtuels comme le fameux Eliacube tant convoité dans le Krosmoz.

 

 

Nous avons également découvert le travail de Graphiste modeleur, de sculpteurs, mais nous n’avons pas souhaité déranger les développeurs, concentrés dans leur tâche et leur mission qui était de développer un jeu, jouable, en 48 h. Nous serons d’ailleurs ravis de vous le présenter très bientôt !

 

 

En parallèle, nous avons également discuté avec l’Agence française du jeu vidéo, qui centralise les offres d’emploi dans le domaine du gaming, et permet à tous ceux qui le souhaitent de postuler pour travailler dans tous les domaines liés de près ou de loin aux jeux vidéo et pourquoi espérer avec la chance d’être sélectionné par Ubisoft, Bandai et d’autres studios bien connus des gamers, pour intégrer leurs équipes.

 

 

Sur l’AFJV vous pouvez également trouver des stages rémunérés au sein de ces mêmes sociétés, et bien d’autres, ainsi que divers outils très pratiques que nous vous dévoilerons dans un article dédié, car il y a beaucoup à dire à ce sujet !

 

 

L’autre partie du salon était dédiée à la VR, car évidemment c’est tout de même l’attraction de l’année. Deux stands proposaient des démonstrations, celui de SAB, partenaire du Montpellier Esport Show et responsable de tout le câblage du salon, et celui de Roller Blaster, dont l’attraction et la VR étaient propulsés par le groupe Partouche que vous connaissez certainement plus dans le domaine des jeux d’argents et des machines à sous, que celui du gaming.

 

 

Mais tout change, Partouche se lance et c’est une réussite totale. Tout comme la VR HTC présentée par SAB, celle de Partouche Lab est à la hauteur de nos attentes. Et d’ailleurs l’affluence autour de ces deux stands prouvait leur succès. Jusqu’à la fermeture du salon, sur les deux jours, les visiteurs se sont massés afin d’espérer pouvoir tester quelques minutes de Réalité virtuelle.

 

 

Une autre rencontre a été celle avec l’association Adama basée à Toulon, dans le Var et qui faisait le déplacement afin de présenter un salon à venir le 11 et 12 mars sur Avignon. La présidente, Madame Escrivant nous expliquait sa volonté et son envie de mettre à la disposition du grand public tout ce qui fait le succès de la France dans le monde et qui touche à l’univers Geek et Gaming. Leur prochain salon, le Avignon Geek Expo, regroupera ces deux univers avec la présence de célébrités, d’exposants, des conférences, et où il sera question aussi de science-fiction, de cosplay, d’animé et de mangas. En somme, vous n’allez pas vous ennuyer longtemps dans le sud de la France, cette année, car de nombreuses conventions sont à venir.

 

 

Mais nous n’oublions pas non plus Ankama, qui était sur place pendant les 2 jours, pour présenter ses jeux, et notamment Krosmaga, mais qui organisait aussi des tournois et des Showmatchs. Ne tournons pas autour du pot, leur stand a eu un succès fou, tant par son design original qui le plaçait au-dessus des autres, que par leurs accessibilités, et le nombre de PC mis à disposition du public.

 

 

Les joueurs Dofus et Krosmaga ont donc pu participer à des petits tournois où quelques goodies étaient à remporter, tout s’est bien déroulé, mais ce qui a surtout attiré les visiteurs autour du stand a sans nul doute été la présence de Proto et Babel, deux animateurs et présentateurs de tournois pour la structure eSport Gamers Origin, qui ont participé au tournoi Krosmaga, mais qui ont également commenté l’ensemble des animations proposées autour du jeu de cartes d’Ankama ainsi que les Showmatchs.

 

 

Quelques Guess sont passés saluer le staff Ankama sur leur stand, comme BestMarmotte, joueur internationalement reconnu de Hearthstone, membre de l’ArmaTeam, qui s’était déplacée pour la partie Hearthstone de la LAN. Une journée intéressante donc pour Ankama, qui, bien que novice dans l’eSport, s’est montré très à l’aise dans la gestion de l’évènement Krosmaga/Dofus.

 

 

Mais nous ne pouvions pas nous arrêter sur cela, il fallait aussi parler du Main Stage, et des tournois qui s’y sont déroulés dans une ambiance de feu, avec des casters talentueux, capables de soulever la foule. Pour cette première édition du MES, c’est Gamers Origin qui a raflé la mise avec une victoire sur le tournoi Overwatch et une sur le tournoi League of Legend.

 

 

Entre chaque tournoi un concert, des animations cosplays ! En somme, un salon riche en découvertes qui promet de belles choses pour sa prochaine édition que nous attendons avec impatience !

 


Toutes nos photos du MES2017


 

 

 

 

 


Sur le même sujet


→ NOUVEAUTÉS KROSMAGA : INTERVIEW DE NEDAB ET POUPIK AU MONTPELLIER ESPORT SHOW

→ ALBION ONLINE, LA DATE DE SORTIE OFFICIELLE ANNONCÉE POUR LE 17 JUILLET 2017 !

→ PUREGAMEMEDIA RECRUTE DES RÉDACTEURS

 

Ecrire un Commentaire