Google Stadia : la nouvelle console annoncée à la GDC 2019

Google Stadia : la nouvelle console annoncée à la GDC 2019
4 (80%) 1 vote[s]

Une nouvelle console fait son entrée sur le marché et ce n’est autre que Google qui lance les hostilité avec une console résolument futuriste, utilisant le streaming et permettant aux joueurs de profiter de tous leurs jeux sur une seule et même plateforme. On découvre donc Google Stadia !

Google Stadia : la nouvelle console annoncée à la GDC 2019

Stadia sera la tentative de Google de rendre les jeux plus accessibles à tous en utilisant le streaming et une intégration croisée qui permettront aux utilisateurs de jouer à n’importe quel jeu sur la plateforme instantanément. Les joueurs pourront utiliser presque tous les écrans compatibles avec Chrome pour jouer à des jeux, y compris les smartphones, quelle que soit la puissance du matériel. Cela signifie que les joueurs n’auront pas besoin d’un appareil supplémentaire pour utiliser réellement Stadia, car ils ont probablement déjà un ou plusieurs appareils compatibles qu’ils peuvent utiliser.

Les joueurs pourront utiliser leurs contrôleurs et claviers existants sur leurs ordinateurs portables et ordinateurs de bureau, ou le tout nouveau contrôleur Stadia. Google semble mettre beaucoup d’énergie sur le fait de donner aux joueurs de nombreuses options pour jouer à des jeux, ce qui sera probablement apprécié par les joueurs confirmés disposant de beaucoup de matériel.

Google Stadia : la nouvelle console annoncée à la GDC 2019

Lors de son lancement, Stadia prendra en charge la lecture en continu en mode 4K 60 FPS avec la technologie HDR, ce que même les ordinateurs de bureau haut de gamme ont du mal à atteindre avec le matériel actuel. Cependant, les jeux à cette résolution vont presque certainement faire des ravages sur les réseaux des utilisateurs, et nécessiteront probablement une connexion Internet extrêmement fastidieuse pour la diffusion en continu.

En ce qui concerne les jeux,  Assassin’s Creed Odyssey  a été confirmé pour la plateforme depuis un certain temps, car il avait été utilisé lors d’un test initial. Doom Eternal  est également confirmé et supportera 4K 60 FPS lors de son lancement. La mise en place d’une bibliothèque de contenu convaincante sera cruciale pour la plateforme, mais Google est déjà bien parti. Google a fourni du matériel de développement à plus de 100 studios dans le monde entier, ce qui signifie que des milliers de personnes travaillent actuellement à la mise en place de leurs jeux sur la plateforme Stadia.

Les joueurs pourront lancer des jeux à partir de n’importe où. Par exemple, tout en regardant un flux sur FIFA, les joueurs peuvent simplement appuyer sur un bouton pour lancer le jeu instantanément à partir de ce flux, ou même faire la queue pour rejoindre un lobby de streamers. Les jeux seront également intégrés à l’assistant Google, qui pourra aider les joueurs à traverser des niveaux et des étapes difficiles en appuyant simplement sur un bouton.

Bien que Google ait certainement annoncé de nombreux détails sur Stadia, il reste encore quelques questions à résoudre. Le plus important étant que les vitesses de connexion Internet actuelles gèrent bien les jeux en streaming, en particulier compte tenu des vitesses de connexion médiocres dans de nombreuses régions du monde. Il y a aussi la question des prix. Google n’a pas précisé s’il s’agissait d’un abonnement de type Netflix, comme ce que Microsoft espère faire dans le futur, ou simplement l’achat de titres souhaités, bien qu’il soit probablement prudent d’imaginer un mix des deux approches.

Dans le passé, les joueurs n’aimaient pas l’idée d’une connexion Internet quasi constante pour pouvoir jouer à leurs jeux, mais les temps ont changé et il y a une chance pour que Google puisse gratter quelques utilisateurs avec une plateforme sans faille – en particulier une aussi ambitieuse que Stadia.

Le lancement de Google Stadia est prévu pour 2019.

Ecrire un Commentaire