Google Stadia : On découvre les nouvelles manettes – Détails

Aujourd’hui, Google a enfin dévoilé sa vision de l’avenir du jeu. Lors de sa présentation à la GDC 2019, il a annoncé Stadia, une plateforme de jeu dotée de fonctionnalités de streaming, de partage et de création de contenu. Bien que Google Stadia ne comporte pas de console de jeux comme le suggéraient certaines rumeurs, les projets de Google impliquent un contrôleur de jeux (une manette pour les intimes).

Google Stadia : On découvre les nouvelles manettes - Détails

Le contrôleur Google Stadia a principalement une conception de contrôleur traditionnelle. Il y a deux manettes analogiques, un pavé directionnel et des boutons pour les faces Y, X, B et A. Le contrôleur affiche également des déclencheurs et des boutons à l’arrière. Par conséquent, ceux qui sont habitués à jouer à des jeux sur Xbox One et PS4 n’ont pas besoin de réglages. Au centre de la manette, il y a un bouton avec le logo Stadia. Il existe trois variantes de couleur du Google Stadia : blanc, noir et bleu clair. Ce n’est pas aussi varié que les couleurs de contrôleur Xbox One offertes par le Xbox Design Lab, mais les joueurs seront heureux de pouvoir avoir le choix tout de même.

Google Stadia : On découvre les nouvelles manettes - Détails

Le contrôleur possède un bouton de partage qui permet aux joueurs de sauvegarder rapidement des clips de jeu pour les partager ultérieurement sur YouTube. Ils peuvent également diffuser en différé. Il existe également un bouton Google Assistant qui vous permet de parler au logiciel utilisant une intelligence artificielle pour obtenir de l’aide pour le jeu (le contrôleur Stadia est doté d’un micro intégré).

Etant donné que Stadia repose sur la technologie de lecture en continu de Google (anciennement Project Stream), il est d’autant plus important de remédier aux problèmes de latence. Les joueurs n’auront pas à s’inquiéter des connexions pour le contrôleur et pour que ces entrées soient ensuite envoyées aux serveurs Stadia, le contrôleur Google Stadia sera connecté directement aux centres de données via une connexion Wi-Fi, ce qui semble éliminer totalement cette “latence”. Cela signifie également que les joueurs peuvent passer d’une plateforme à l’autre en toute transparence, lancer leurs parties via Stadia et permettre à leurs contrôleurs de se connecter immédiatement.

Google n’a pas encore révélé combien coûterait le contrôleur Stadia ni quand il serait disponible. Cependant, le but de la présentation était de rendre l’accessoire “accessible”, donc créer un contrôleur incroyablement coûteux semblerait contraire à cette vision.

Si le contrôleur Google Stadia s’avère trop coûteux, les joueurs peuvent toujours utiliser leurs contrôleurs de console existants. La liste complète des contrôleurs pris en charge n’a pas encore été annoncée, mais plus tôt ce mois-ci, Google a annoncé la prise en charge par Chrome des contrôleurs Joy-Con de la Nintendo Switch. Les contrôleurs Xbox One et PS4, à l’image du contrôleur Google Stadia dans sa conception, seront probablement également pris en charge. Google a promis de faire la lumière sur le projet Stadia au cours de l’été, et on en saura donc probablement davantage sur cette manette d’ici là.

Le lancement de Google Stadia est prévu pour 2019.

Ecrire un Commentaire