Magic : The Gathering Arena détrônera-t-il Hearthstone ? 1ère impression

Magic : The Gathering Arena détrônera-t-il Hearthstone ? 1ère impression
4.5 (90%) 4 vote[s]

25 années, oui vous avez bien lu, 25 années que Magic : The Gathering – autrefois appelé Magic l’assemblée.. Nicolas, si tu me lis, je suis un vieux de la vieille et je te le rends bien – fait rêver des millions de personnes à travers le monde. Ce jeu de cartes à collectionner créé par Richard Garfield a transcendé le milieu du jeu. C’est devenu LA référence qui revient à la comparaison de tous les jeux à base de cartes, de construction de deck ou de draft. Après des échecs, de mon point de vue, avec Magic : The Gathering – Duels of Planeswalkers ou encore Magic Duels, Wizards of the Coast revient en force avec Magic : The Gathering Arena. Néanmoins, le géant Hearthstone semble être indétrônable et nous chercherons à savoir si ce nouvel opus pourra convenir aux nouveaux comme aux vieux joueurs.

Magic : The Gathering Arena détrônera-t-il Hearthstone ? - La review

A voir aussi :  Overwatch : Un buff de Reaper et Mei va arriver sur les serveurs test

Duels of Planeswalkers, Duels ou encore Magic Online..

Magic : The Gathering Online est la référence en ligne du jeu de cartes mais malheureusement l’interface austère et le manque de dynamisme, sans parler d’un modèle économique qui n’a rien à envier au jeu de cartes physique, font que la plateforme reste complètement inaccessible à de nombreuses personnes. De nombreux essais ont suivis mais n’ont pas eu le succès que nous, joueurs de Magic, attendions. Même si les nouveaux nés de Duels of Planeswalkers et Duels ont permis à d’anciens joueurs ou même des néophytes de s’intéresser au jeu, il manquait une réelle dimension compétitive et interactive.

Heureusement pour nous, Magic Arena semble nous apporter un début de réponse très prometteur. Encore en Bêta et ouvrant ses portes au streaming et aux nombreux articles, le jeu a déjà conquis de nombreux sceptiques.

Une Bêta prometteuse pour Magic Arena

Magic Arena dispose de nombreux arguments qui devront ravir les nouveaux comme les ancêtres. Nous parlerons tout d’abord de la chose la plus importante qu’il soit…. Les règles de Magic : The Gathering ! En effet, la force du jeu repose dans ses 227 pages de règles – rassurez-vous vous n’avez pas besoin de les lire pour jouer – qui en font un jeu riche et surtout logique. Si vous avez déjà eu des sourcils levés lors d’une partie d’Hearthstone en voyant une phase de jeu illogique, cliquez partout sur votre écran et réjouissez-vous, Magic Arena arrive pour vous !

Après de nombreuses questions au sujet du design du jeu et de son dynamisme, nous arrivons à des conclusions plutôt mitigées mais pas forcément négatives. Rappelons que nous jouons un sorcier qui dispose de 20 points de vie de départ, d’un jeu et que nous devons invoquer des créatures, avoir recours à des enchantements ou encore utiliser de puissants artefacts. Toutes ces cartes sont donc une matérialisation de l’histoire et du « role-play » de votre deck.

Étonnement, chaque carte apparaît avec son texte complet et toute la boîte de texte disparaît pour laisser place au personnage incarnant la carte. Il vous suffira de passer votre souris pour avoir accès au texte complet de la carte et de petites informations sur les mots-clés que vous ne connaîtriez pas. Très proche d’Hearthstone mais bien loin de son paternel Magic Online ! Pour ce qui est des sons, ils sont présents. Certains dinosaures poussent un cri, les Planeswalkers ont une voix qui leur est propre et certaines cartes disposent d’animations particulières. Aucune réelle révolution dans le monde du jeu vidéo mais les efforts sont à notés !

On notera certains défauts cependant. Contrairement au jeu, les cartes ne sont pas inclinées à 90° lorsqu’elles sont engagées pour attaquer ou pour une capacité mais se retrouvent légèrement penchées avec un symbole « engagé » en surbrillance, ceci a perturbé de nombreux joueurs mais n’est pas pour autant dramatique. Par défaut, le jeu passe automatiquement les phases si on a rien à jouer, ceci est bien entendu modifiable en utilisant l’option « Full Control ».  Nous laisserons donc planer le doute sur les petits défauts qui sont remontés petit à petit par la communauté sur le forum ouvert spécialement pour l’occasion.

Le jeu n’est encore qu’en bêta mais Wizards of the Coast et Hasbro devraient réussir à aller dans le bon sens s’ils restent à l’écoute de leur communauté !

MTG Ixalan Jace - divers

MTG Ixalan Huatli - divers

Vers le succès ou l’échec de Magic The Gathering Arena

Pour le moment, seules deux extensions sont disponibles sur le jeu : Ixalan et Rivals of Ixalan. Les deux derniers bébés du format Standard de Magic : The Gathering. Ceci n’offre donc actuellement qu’un seul mode de jeu : Construit classé.

Vous affrontez donc un joueur en un contre un avec votre propre deck. Ce deck est bien sûr customisable à volonté et vous pourrez acheter des boosters contre 1000 pièces l’unité.

Malheureusement, un seul mode de jeu nous laisse un peu songeur. Le jeu restera-t-il bloqué au mode Standard et évoluera par la suite ? Disposerons-nous de moyen d’obtenir des cartes de ces 25 dernières années ? Pourrons-nous faire des Drafts comme tous les Vendredi soirs dans notre boutique préférée ?

Nous n’avons bien sûr pas de réelles informations concernant le modèle économique du jeu. Cependant, il serait bon de s’aligner sur ce que fait la « concurrence » et ne pas proposer des boosters hors de prix pour récupérer de vieilles cartes ou encore des Drafts à 16 $ US. Par ailleurs, Pokemon Trading Card Game a très bien promu son jeu auprès de sa communauté en offrant un code dans chaque booster physique valable dans sa plateforme virtuelle – Petit clin d’œil.

Le dernier point semble important et nécessaire : l’ouverture à toutes les plateformes et toutes les langues. Magic : The Gathering est disponible dans de nombreuses langues à travers le monde, il devrait en être de même, pour chaque langue, de Magic Arena. Tout comme l’ouverture à une vaste communauté : les adorateurs d’Apple et ceux ne disposant pas d’un ordinateur mais d’une tablette ou d’un smartphone.

Conclusion

Après des années d’attente, nous détenons peut-être le Messie du Magic Digital ! Le nouveau-né est prometteur et la sensation de jeu est prenante pour un jeu de cette qualité. Tout ce qui reste à faire pour que Magic Arena devienne le jeu de cartes à collectionner en ligne par excellence c’est de comprendre les besoins et les attentes de sa communauté : Multi & Cross-Platform, un modèle économique sain et au moins la même diversité linguistique que sa version physique.

AMEN !

PS : Cet article a été écrit avant la release et la sortie de la NDA, des modifications ont été apportées depuis, un nouvel article viendra apporter plus de précisions prochainement.

Ecrire un Commentaire