Le trailer du Seigneur des anneaux : Les anneaux de pouvoir révèle un ratio de Like et Dislike inquiétant pour Amazon

Mise en ligne le Wednesday 20 July 2022 à 14:33 Par Owald
Facebook

The Lord of the Rings : The Rings of Power est le grand pari d'Amazon sur sa plateforme Prime Video, et il est actuellement promu comme l'une des productions de télévision les plus ambitieuses. Néanmoins, ce n'est pas ce qu'on pourrait s'imaginer, à en juger le dernier trailer.

Le teaser qui a été révélé sur la chaîne YouTube de Prime Video, a amassé près de 10 millions de vues en seulement 5 jours. Pas mal, non ?

Loin de là, car les statistiques nous montrent une quantité massive de dislike par rapport aux réactions positives au trailer. La plupart des gens ne s'en rendraient pas compte, puisque le fameux "dislike" de Youtube a été retiré il y a près d'un an, car la plateforme cherchait apparemment à protéger les créateurs de contenu contre le "harcèlement et les attaques de dislikes".

Cependant, grâce à certaines extensions de navigateur, il semble que Amazon se soit fait sauvagement ratio sur Youtube.

La proportion de likes/dislikes semble être supérieure aux chiffres habituels pour les trolls d'internet. La bande-annonce de The Rings of Power ne montre que 63 000 mentions "J'aime" par rapport à 230 000 dislikes pour une série qui a été critiquée par les fans de l'œuvre de Tolkien ou des films de Peter Jackson.

Bien que la série explore des points vitaux à l'intrigue, comme la relation entre Elrond et Galadriel, la série ne s'est pas basé sur les sources écrites par Tolkien.

Tout cela, combiné avec le budget d'un milliard de dollars qu'Amazon a mis de côté pour la série et le manque d'expérience des showrunners J.D Payne et Patrick McKay, inquiètent de nombreux fans sur ce qui va se dérouler dans la Terre du Milieu.

Il y a énormément de spéculations concernant la manière dont les anneaux de puissance pourraient affecter le lore de la Terre du Milieu.

Youtube n'a montré aucun signe de recul sur sa décision de supprimer les dislikes, malgré que beaucoup pensent que la décision a été prise pour protéger les publicitaires, et non les petits créateurs.

Comme les séries Netflix Resident Evil ou Cowboy Bebop nous l'ont montrées, jouer avec les propriétés bien-aimées satisfait rarement les fans.

Source - Traduction : Gamerant