Rien ne va dans la série Resident Evil de Netflix

Mise en ligne le Wednesday 20 July 2022 à 16:21 Par Denily
Facebook

Une nouvelle année, une nouvelle adaptation de Resident Evil. Qu'est-ce que Netflix a fait de mal dans son adaptation ?

    Cet article peut contenir des spoilers sur la série.

En tant que franchise de jeu vidéo avec le plus grand succès de tous les temps et géniteur du genre survival horror, Resident Evil a toujours été propice aux adaptations filmiques et télévisées. Au fil des ans, les tentatives d'adaptation de la série n'ont pas manqué, avec une pléthore de films avec Mila Jovovich qui sont devenus cultes, mais qui ne sont pas particulièrement appréciés par les fans.

Depuis le retour de la série avec le septième et huitième jeu, il y a eu un regain d'intérêt dans la création d'adaptation cinématographique. Resident Evil : Welcome to Raccoon City, en étant l'adaptation la plus récente, sortie en 2021. Cette année, Netflix a sorti sa nouvelle série Resident Evil qui fait des vagues auprès des fans pour toutes les mauvaises raisons. Mais qu'est-ce qui ne va pas dans la nouvelle adaptation de Netflix ?

Les 18 derniers mois ont été abondants pour les fans de Resident Evil. Le huitième volet de la série, Resident Evil : Village, est sortie avec un nouveau personnage préféré des fans, Lady Dimitrescu. Il a également été révélé que, non seulement, un film était en préparation, apparemment basé sur le premier et deuxième jeu, mais que Netflix produisait également une série sur les origines du virus T et les machinations maléfiques de la société Umbrella.

Le film est sorti et a eu de mauvaises critiques, mais contient au moins des lieux iconiques, une approche des années 90, et les personnages que les fans connaissent et adorent. Les attentes pour la série Netflix grandissaient à mesure que la date de sortie s'approchait. Les fans attendaient une série plus longue qui permettrait d'explorer pleinement l'histoire des premiers jeux. Cependant, ce qui a été fait a déconcerté les fans et les spectateurs avec son intrigue et ses choix de personnages.

La nouvelle série prend place dans deux périodes différentes : 2022 et 2036. Elle suit les enfants de la scientifique d'Umbrella, Albert Wesker. Les deux sœurs, Jade et Billie, sont des adolescentes typiques prises au piège dans une intrigue familiale. Elles ont dû déménager dans un nouvel endroit à cause du travail de leur père à Umbrella. Cependant, avant que l'audience ne l'apprenne, ils sont présentés à Jade de 2036 qui essaient certaines expériences sur une horde de zombies infectés du virus T et a ensuite attaqué par un gigantesque insecte mutant.

Cette ouverture est un grand malentendu, qui mène à l'un des principaux problèmes de la série. Il n'y a presque pas de rencontres avec des zombies au virus T. Pire encore, il n'y a presque pas de créatures gigantesques et grossièrement mutées. L'insecte du début, ainsi que les hordes de zombies, ressemblent beaucoup à un appât. Une grande partie de la série est plutôt un drame adolescent sur fond d'espionnage pharmaceutique. En 2022, les sœurs sont surtout en train de démêler la vie secrète de leur père et de son travail. En 2036, Jade est surtout en train de fuir sa sœur et Umbrella.

Concernant le père des filles, le personnage d'Albert Wesker dans la série est un des choix les plus déroutants. Lance Reddick est chargé de jouer cette version étrange du personnage et fait un travail plus qu'admirable. En fait, Reddick est l'un des points forts de la série, mais le choix d'appeler son personnage Albert Wesker dans le but de plaire aux fans de la franchise s'est définitivement retourné contre lui. Dans les jeux, Wesker est toujours un scientifique, mais est principalement présenté comme un membre de STARS, capitaine de la Team Alpha, et un soldat pragmatique, orienté vers les missions. C'est aussi un traître lunatique qui, dans les derniers jeux, s'acharne à vouloir changer le monde en libérant le virus.

Dans la série, Wesker est un homme dévoué à Umbrella, un de leur meilleur scientifique, et régulièrement un père absent pour Jade et Billie. Au fil de la série, il commence à s'interroger sur l'éthique d'Umbrella et sur les effets néfastes potentiels de leur dernière drogue. Wesker se détourne d'Umbrella lorsqu'il devient clair que ses filles, surtout Billie, risquent d'être récupérées par Umbrella pour des expérimentations.

Dans la seconde moitié de la série, il est révélé que le Wesker que les fans suivent depuis le début de la série, n'est qu'un clone du véritable Wesker. Dans un flashback, il est montré qu'il y a trois clones de Wesker, tous travaillant ensemble dans un laboratoire pendant que le Wesker original vaque à ses occupations. Wesker original est un personnage totalement froid, qui semble se délecter de la violence et n'a aucun problème à tirer immédiatement une balle dans la tête de l'un de ses clones lorsqu'il n'a pas obtenu les résultats escomptés.

Les deux clones restant, le Wesker principal de la série et Bert, sont rapidement balayés par Umbrella. À l'insu de Wesker principal, Bert est maintenu enfermé dans les locaux d'Umbrella pendant des années. Wesker a été autorisé à mener sa vie, mais il est redevable à Umbrella. Tous les clones ont un aspect du Wesker original, incluant son intelligence, mais il y a quand même des différences. Par exemple, Bert est très enfantin, mais aussi extrêmement prompt à recourir à la violence et désireux d'impressionner. C'est un choix extrêmement étrange d'inclure des clones dans la fabrique de l'histoire. Ça semble être un clin d'œil sur le fait que, dans les jeux, Wesker faisait partie d'un groupe d'enfant expérimenté et élevé par le Dr.Spencer. Tous les sujets ont été appelés Wesker à la fin du projet, on ne sait rien de leurs identités originales.

Le saut dans le temps ne rend pas non plus service à la série. C'est en majorité dû au fait que les évènements qui se passent en 2036 sont incroyablement ennuyeux. Jade passe d'un endroit à l'autre, essayant d'échapper à Umbrella, tout en essayant d'en apprendre plus sur le virus et trouver un remède ou, au moins, un moyen pour les personnes non infectées de vivre en sécurité. Ce qui est censé être les grandes sections d'actions de la série tombe à plat. Il n'y a aucun danger ici, les "Zéros" comme les infectés sont appelés, sont une menace à peine présente. On en parle, mais on les voit à peine, et quand on les voit, c'est bref, et ça ne fait pas peur.

La relation et le conflit au cœur de la série entre Jade et Billie sont, pour le dire gentiment, assez ennuyeux. Leurs personnages sont unidimensionnels, Jade est l'adolescente colérique et têtue, et Billie la sensible et calme. Bien sûr, c'est finalement la fille à papa, Billie, qui est infectée par le virus T. Elle devient alors la grande méchante du futur. On dirait une série pour adolescents avec des références de Resident Evil insérées à la sauvette.

Finalement, ce que Netflix a dans les mains est une autre entrée dans la liste des adaptations ternes de Resident Evil. Le simple fait de situer la série dans une période donnée et de se concentrer sur les horreurs du virus T aurait été beaucoup plus efficace, et satisfaisant pour les fans. Les références dérisoires et les promesses de choses à venir, comme la mention d'Ada Wong et ce qui semble être William Birkin vu vers la fin de la série, ne sont pas assez pour sauver la série de l'ennui et du manque évident de frayeurs.

Traduction - GameRant

Actualités netflix